Vous êtes ici

Ajouter à mon espace persoLes chaînes payantes ont limité leurs pertes en 2020 avec une surperformance de beIN SPORTS d’après l’Arcom

Pour ajouter ce contenu à vos favoris, il suffit de vous inscrire ou de vous identifier

4/04/2022

Les chaînes payantes ont limité leurs pertes en 2020 avec une surperformance de beIN SPORTS d’après l’Arcom

78 chaînes payantes étaient répertoriées par l’Arcom en 2020 dans le bilan financier que l’instance de régulation publie. Elles étaient 98 en 2009. Le chiffre d’affaires de l’ensemble des 78 chaînes payantes étudiées s’établit à 2 767,8 M€ en 2020, en baisse de -1 % par rapport à 2019.
Malgré une baisse conséquente des recettes publicitaires des chaînes payantes (-13%), la crise sanitaire a eu un impact modéré sur leur économie. En effet, leur modèle économique est essentiellement basé sur la rémunération, relativement stable, des distributeurs.
En 2020, le cumul des résultats d’exploitation des chaînes payantes est globalement positif et en forte augmentation par rapport à 2019 (+ 69,4 M€). Ces bons résultats sont largement imputables à l’amélioration de la situation financière des chaînes beIN SPORTS qui, après avoir accusé de forts déficits depuis leur création en 2013, présentent, pour la première fois, un résultat d’exploitation et un résultat net positifs.
Les groupes M6 et Altice, dont les chaînes dépendent beaucoup de la publicité, ont été les plus impactés par la crise avec des évolutions de chiffre d’affaires, respectivement de -39% et 31% par rapport à 2019. Mais en rentabilité, la baisse n’est que de -7,4% et -4,2%.
 
Partager