Vous êtes ici

Ajouter à mon espace persoLes annonceurs et Facebook : un intérêt certain mais de nombreux freins liés à la méconnaissance du média selon une étude de l’agence Care

Pour ajouter ce contenu à vos favoris, il suffit de vous inscrire ou de vous identifier

13/11/2009

Les annonceurs et Facebook : un intérêt certain mais de nombreux freins liés à la méconnaissance du média selon une étude de l’agence Care

Le pôle médias et innovation de l’agence Care a organisé, entre le 1er Septembre et le 3 Novembre 2009, une vingtaine de workshops avec 50 annonceurs grand public pour cerner leurs attentes, leurs besoins et les freins en matière d’utilisation des médias sociaux, et de Facebook en particulier. S’ils sont encore très peu présents sur les médias sociaux (1 sur 2 l’est à titre personnel, 1 sur 10 à titre professionnel), 70% des annonceurs sont convaincus de l’intérêt des medias sociaux dans une stratégie de marque (99% après workshop), 78% ont envie de les utiliser pour leur marque (89% après workshop)… mais les freins subsistent : ils ne sont que 18% à vouloir intégrer ce média dans leur stratégie 2010 (32% après workshop). Parmi les principaux freins évoqués : méconnaissance du média, de ce qu’on peut y faire, absence de veille et de benchmark, manque de ressources internes, manque de visibilité sur les types de retours attendus, manque d’intérêt de la part de la direction. L’usage de Facebook par un concurrent ainsi que la croissance de l’audience les amènerait à réfléchir.

Partager