Vous êtes ici

Ajouter à mon espace persoLes annonceurs encore prudents sur la reprise d’après l’Union des marques

Pour ajouter ce contenu à vos favoris, il suffit de vous inscrire ou de vous identifier

3/07/2020

Les annonceurs encore prudents sur la reprise d’après l’Union des marques

42% des marques n’envisagent pas encore de retrouver leur niveau de prise de parole pour le Q4 par rapport au niveau prévu avant crise en France d’après le baromètre de l’Union des marques effectué du 9 au 23 juin auprès de 42 annonceurs.
Pour la période de septembre à décembre, les marques déclarent majoritairement avoir l’intention de maintenir, voire d’augmenter, leurs budgets consacrés au digital par rapport à leurs prévisions d’avant crise : c’est le cas de 86% d’entre elles pour le search, 74% pour le display/programmatique ou 84% pour les réseaux sociaux (attention : interrogation des marques avant l’annonce de la suspension des investissements publicitaires sur les réseaux sociaux par plusieurs annonceurs).
A l’inverse, la communication extérieure (38%), la presse (30%) ou le cinéma (16%) devraient avoir plus de difficultés à retrouver leur niveau de l’année dernière. La télévision (50%) ou la radio (43%) montrent quant à elles, des signes de reprise.
Si la confiance des marketeurs sur la capacité de la France à rebondir avant la fin de l’année reste à un niveau médiocre (5,8/10 vs 5,6 en mai), ils sont en revanche, après une stagnation sur les deux précédentes vagues, davantage confiants en leur situation individuelle (7,8/10 vs 7,1 en mai) ou en celle de leur entreprise (7,9/10 vs 7,1 en mai).
Partager