Vous êtes ici

Ajouter à mon espace persoLes agences media des Big 6 représentent un tiers des achats programmatiques du périmètre mesuré par l’Iab France avec Adomik

Pour ajouter ce contenu à vos favoris, il suffit de vous inscrire ou de vous identifier

8/10/2021

Les agences media des Big 6 représentent un tiers des achats programmatiques du périmètre mesuré par l’Iab France avec Adomik

L’Iab a dévoilé la 1ère édition semestrielle de son baromètre programmatique, réalisé en partenariat avec Adomik, après la publication des chiffres de l’ensemble de l’année 2020 (voir archive). Les investissements ont progressé en moyenne de +37% au 1er semestre 2021 vs 1er semestre 2020 avec un pic pour la vidéo (+45%).
Les CPM ont progressé de +20%, mais l’augmentation a été plus sage pour la vidéo (+5%) grâce à l’évolution de son volume d’impressions à +38% contre +14% en moyenne. Le Native fait progresser de pair ses investissements (+38%) et son CPM (+33%). Pour autant, la baisse des CPM enregistrée en 2020 vs 2019 n’est pas rattrapée sur le semestre. Seul le mois de juin est au niveau de 2019 avec 1,33€ tandis que la moyenne du semestre est à 0,77€. La vidéo instream affiche 8,44€ quand le CPM des formats display moyens est à 0,79€ et celui du footer est affiché à 0,35€.
Le top 5 des annonceurs du 1er semestre est constitué par Renault, Orange, PSA, P&G et Nestlé. Les agences média des Big 6 représentent 33% du marché devant les trading desks indépendants à 24%. Google pèse 20% des achats.
Le périmètre comprend plusieurs SSP hors walled gardens, hors social et search.
 
Voir la conférence

Partager