Vous êtes ici

Ajouter à mon espace persoLes actifs français anticipent des changements modérés dans leur mode de transport d’après une étude Ipsos

Pour ajouter ce contenu à vos favoris, il suffit de vous inscrire ou de vous identifier

29/07/2021

Les actifs français anticipent des changements modérés dans leur mode de transport d’après une étude Ipsos

87% des actifs français utilisent actuellement le même mode de transport qu’avant la crise sanitaire et 91% pour ceux vivant en milieu péri-urbain ou rural d’après une étude Ipsos pour Vinci Autoroutes. Le recours à la voiture reste privilégié pour se rendre au travail, comme pour partir en vacances ou en week-end. Les actifs déclarent peu de changement dans leur mode de transport quotidien entre l’avant-crise et l’après-crise projeté : -2pts pour la voiture (65%)  et -1pt pour les transports en commun (22%).
Vélos, trottinettes et hoverboards gagnent 2pts (9%) . Dans les zones urbaines, le contraste est plus important avec -2pts pour la voiture, -2pts pour les transports en commun et +4pts pour la mobilité douce.
Plus d’1 actif sur 2 se donne moins de 5 ans pour réussir à utiliser des moyens de déplacement qui polluent moins (55%) et plus d’1 sur 4 souhaite même y arriver en moins de 2 ans (28%).
Pour réduire les impacts environnementaux de leurs déplacements domicile-travail, le choix du véhicule électrique est la solution la plus plébiscitée par les actifs. Pour eux, le plus facile serait d’abord d’acheter un véhicule électrique ou hybride (35%), juste devant le recours plus fréquent à la marche à pied ou au vélo (34%). Ils citent aussi l’adoption de l’écoconduite (22%) comme étant une solution.

Partager