Vous êtes ici

Ajouter à mon espace persoLes 5 tendances au service du retail physique d’Havas Paris Shopper

Pour ajouter ce contenu à vos favoris, il suffit de vous inscrire ou de vous identifier

7/06/2019

Les 5 tendances au service du retail physique d’Havas Paris Shopper

À l’occasion de la conférence de lancement de Paris Retail Week 2019, Havas Paris a présenté la 5e édition de son étude «Shopper Observer», sous la bannière «Place au moment de vérité». Selon David Mingeon, DGA de l’agence, le retail est arrivé à un moment clef de son histoire : les univers physiques et digitaux se rééquilibrant. Bien que les acteurs du digital aient gagné la bataille de la distribution grâce à leur compétitivité et à leur capacité à réduire les délais de livraison, le commerce physique embrasse désormais une mission d’engagement et de réenchantement de la relation client.
 
La redynamisation de ce secteur s’opère autour de 5 grandes tendances :
1 - La vision écologique des marques et le «second hand»
Les consommateurs français sont particulièrement sensibles à la réduction des déchets et unanimes quant au gaspillage : 80% d’entre eux estiment que le commerce pollue trop (vs 55% des Américains), 94% trouvent choquant de détruire des produits neufs invendus et 92% trouvent choquant de jeter des produits alimentaires.
 
2 - Les nouvelles radicalités du commerce
70% des Français pensant que tous les magasins se ressemblent, la proposition des retailers s’enrichit donc de plus de personnalisation. 66% des interrogés souhaitent que l’offre change régulièrement
 
3 - Le retour du test
Le magasin constitue un lieu naturel pour expérimenter le produit, et ce contact redonne une utilité concrète au point de vente physique. 82% estiment que l’un des vrais plaisirs du shopping est de pouvoir toucher le produit. Ce moment de vérité et de confiance est mis en valeur au détriment du digital : 74% des consommateurs disent être frustrés de ne pas avoir de contact avec le produit.
 
4 - L’intelligence artificielle au service du physique.
64% des consommateurs français estiment que l’AI permettra aux distributeurs de mieux comprendre leurs besoins
 
5 - Du bêta au béton.
Dans le coeur des grandes villes, des enseignes issues du digital s’installent, avec la naissance de formats innovants. 69% des consommateurs ont envie que les marques digitales ouvrent des points de vente physiques.

Partager