Vous êtes ici

Ajouter à mon espace persoLeclerc, Carrefour et Intermarché en tête des circuits de distribution préférés des Français, selon Promise Inc.

Pour ajouter ce contenu à vos favoris, il suffit de vous inscrire ou de vous identifier

24/04/2012

Leclerc, Carrefour et Intermarché en tête des circuits de distribution préférés des Français, selon Promise Inc.

Lorsqu’ils font leurs courses, les Français apprécient principalement les produits et l’environnement proposés par les hypermarchés, révèle Promise Inc. dans son baromètre mensuel des marques «aspirationnelles», c'est-à-dire des marques «appréciées pour leurs produits ou services mais également leurs valeurs, univers ou prises de positions culturelles». Pour le premier volet de son baromètre, l’institut a recueilli le point de vue des consommateurs sur les enseignes de distribution mais aussi le commerce de proximité et les e-commerçants. Si l’on ne retient que les notes les plus élevées (6 et 7) de l’échelle aspirationnelle dont les notes vont de 1 à 7, trois enseignes arrivent en tête des circuits de distribution préférés des Français : presque au coude à coude, Leclerc (39%) et Carrefour (37%) devancent Intermarché (28%). Les marchés arrivent en quatrième position ex-aequo avec Auchan (27%). Internet et le petit commerce se situent un peu plus loin dans la liste mais avec des scores assez proches, respectivement 17% et 16%. Pour l’institut d’études, ces résultats montrent «l’aspiration profonde des Français à concilier modernité et tradition». Ils illustrent aussi la sensibilité des consommateurs aux alternatives au système classique de la grande distribution, de sorte que «la proximité, la praticité, la modernité mais également l’authenticité ou la qualité représentent des leviers aspirationnels puissants».
Appliquée aux seules enseignes de distribution, la méthode fait apparaître un haut de classement assez similaire puisque l’on y retrouve dans l’ordre Leclerc (31%), Carrefour (27%), Carrefour Market (15%), Intermarché (14%), Auchan (12%), et Super U (10%) ex-aequo avec Grand Frais, une enseigne pourtant beaucoup moins connue. Les enseignes de hard discount peinent à émerger dans ce classement. «Leur positionnement prix et leur motif de fréquentation lié à une certaine nécessité économique, expliquent en partie leur difficulté à émerger sur cet indicateur», précise Promise Inc. Toutefois, les indices aspirationnels des marques de hard discount restent «tout à fait honorables» et «confirment la légitimité de ce type de commerce dans le paysage de la distribution alimentaire en France».
L’étude a été menée en ligne du 27 février au 6 mars auprès d’un échantillon représentatif de 997 internautes, âgés de 18 ans ou plus, représentatifs des internautes français et fréquentant les enseignes de grande distribution, les commerces de proximité, les marchés ou les sites de e-commerce.

distributeur

Partager