Vous êtes ici

Ajouter à mon espace persoLe temps réel et le ciblage parmi les principaux atouts du programmatique identifiés par les agences et annonceurs

Pour ajouter ce contenu à vos favoris, il suffit de vous inscrire ou de vous identifier

27/11/2014

Le temps réel et le ciblage parmi les principaux atouts du programmatique identifiés par les agences et annonceurs

La réaction en temps réel est le premier bénéfice attendu du programmatique pour les décideurs annonceurs et agences en France et au Bénélux, selon le volet de l’étude Circle Research pour AppNexus, HiMedia, WARC et l’IAB Europe dédié à ces pays. Dans le niveau européen de l’étude, dont nous avions publié les résultats fin juin (voir archive), le premier bénéfice attendu était le ciblage.

NL7-image-appnexus1

Le ciblage reste toutefois le facteur le plus important du succès d’une campagne programmatique.

NL7-image-appnexus2

La France et le Benelux sont les seuls marchés européens où plus de la moitié des acteurs sondés (55%) utilisent déjà l’achat programmatique.
Dans ces pays, 88% des acteurs se déclarent convaincus que l’achat programmatique est l'avenir de la publicité digitale et 42% qu'il va dominer le marché publicitaire en ligne, soit 15 points de plus qu’au Royaume-Uni (27%).
En France comme en Europe, plus d’un tiers (34%) des agences et annonceurs identifient le manque de compétences comme l’un des principaux freins à une adoption plus massive du programmatique. Seules 14% des entreprises interrogées en France et au Benelux considèrent le manque de budget comme étant une contrainte potentielle contre un tiers pour la moyenne européenne.

NL7-image-appnexus3

Au niveau européen, l’enquête a été réalisée en avril et mai 2014 par Circle Research auprès de 626 décideurs européens dont 186 professionnels du marketing, 135 agences média, 159 annonceurs et 146 agences de publicité. Les répondants sont principalement basés au Royaume-Uni (165), en Espagne (103), en Allemagne (96), en France (110) et en Italie (66). Ils représentent près de 3 milliards d’euros d’investissements publicitaires en Europe, via des entreprises telles que Havas Media, Mindshare, Financial Times, The Economist, Reuters, Sony, Orange, La Place Media, McCann, CK, L’Oreal, GroupM, Yodel Mobile, IKEA, Audience Square et BPN.

Partager