Vous êtes ici

Ajouter à mon espace persoLe taux de visibilité du display programmatique se rapproche de celui mesuré avec l’achat direct d’après les mesures d’IAS

Pour ajouter ce contenu à vos favoris, il suffit de vous inscrire ou de vous identifier

6/04/2018

Le taux de visibilité du display programmatique se rapproche de celui mesuré avec l’achat direct d’après les mesures d’IAS

Integral Ad Science (IAS) révèle ses derniers chiffres de mesure de la fraude, brand safety et visibilité pour le 2ème semestre 2017. En France, la visibilité des campagnes display s'améliore sur le second semestre 2017 avec 57,1% d'impressions visibles soit une hausse de 5,3 points par rapport au 1er semestre 2017. En achat programmatique, la visibilité progresse de 7,5 points en 6 mois pour atteindre un taux proche de la moyenne avec 56,8%.
Le taux passe à 41,4% pour une visibilité supérieure ou égale à 5 secondes et à 24% pour plus de 15 secondes vues. Quant aux publicités vidéo, elles atteignent une visibilité de 77,6% d'impressions visibles, soit un taux encore plus élevé qu'au 1er trimestre (73,7%) et essentiellement porté par les achats directs : 78,4% d'impressions visibles contre 59,5% pour les achats programmatiques. 58,7% des publicités vidéo sont vues jusqu’au 4ème quartile. 7% des publicités display diffusées le sont dans un contexte risqué pour la marque contre 5% au 1er semestre. La vidéo est davantage exposée avec 9% d'impressions risquées (contre 6,9% pour le display), et en particulier les achats programmatiques (11,2% d'impressions risquées). Quant à la fraude, elle est plutôt stable à 0,5% sur les campagnes optimisées avec les solutions de filtrage préventif des impressions frauduleuses, mais elle continue à se propager sur les campagnes non optimisées avec 18,2% d'impressions frauduleuses contre 14,6% au 1er semestre. Même constat en publicité vidéo avec un très faible taux de fraude sur les campagnes optimisées (0,6%) et un niveau beaucoup plus élevé sur les campagnes non optimisées (14,7%).
Partager