Vous êtes ici

Ajouter à mon espace persoLe SPQN et plusieurs éditeurs européens dénoncent des modalités du projet européen d’ePrivacy

Pour ajouter ce contenu à vos favoris, il suffit de vous inscrire ou de vous identifier

29/05/2017

Le SPQN et plusieurs éditeurs européens dénoncent des modalités du projet européen d’ePrivacy

Dans une lettre ouverte publiée aujourd'hui, 33 éditeurs de groupe de presse européens, dont les membres du SPQN en France, interpellent les députés européens et les états membres de l’Union européenne sur la proposition de règlement « ePrivacy » de la Commission européenne qui est en cours de discussion à Bruxelles. Le projet prévoit que le recueil du consentement des internautes pour l’utilisation de leurs données de navigation (« cookies ») soit transféré en amont vers les premières connexions à Internet, soit très souvent vers des grandes plateformes internationales.
 
 Le SPQN indique que certaines d’entre elles « disposent déjà de quantités gigantesques d’informations personnelles et intrusives, en demandant à chaque utilisateur de créer un compte personnel, qui leur ont permis de consolider leurs positions hégémoniques sur le marché de la publicité en ligne. C’est en particulier le cas de Facebook ou d’Amazon, et de leurs univers totalement fermés et exclusivement composés d’internautes « logués ». Cet avantage comparatif sur le marché de la publicité digitale sera renforcé»

Les éditeurs de presse demandent donc la révision du projet de Règlement ePrivacy

 

Partager