Vous êtes ici

Ajouter à mon espace persoLe SNPTV met en lumière les différences entre «gens de com'» et «gens normaux»

Pour ajouter ce contenu à vos favoris, il suffit de vous inscrire ou de vous identifier

1/04/2015

Le SNPTV met en lumière les différences entre «gens de com'» et «gens normaux»

Parce que «tout le monde ne vit pas comme les gens de com’ que nous sommes», précise Virginie Mary, Déléguée générale du SNPTV, et que nous sommes tous tentés par l’ethnocentrisme (tendance à privilégier les normes et valeurs de sa propre société pour analyser les autres sociétés), le SNPTV a commandé à l’Ifop une étude qui mesure les différences entre «gens de com'» et «gens normaux». Pour le syndicat, l’enjeu est également de contribuer à remettre en phase les réflexions des «gens de com'», qui par nature sont «en avance sur la société», sur les nouveautés, et adoptent avant tout le monde les nouvelles technologies, avec la vie réelle, où par exemple la télévision (mesurée par les chiffres Médiamétrie) occupe souvent une place encore très importante.
L’étude aborde 3 chapitres : les rythmes de vie, le style de vie/interactions sociales et la consommation média.
Parmi les chiffres de l’étude : 79% des «gens de com'» vivent en région parisienne contre 19% des «gens normaux», ou 77% des «gens de com'» utilisent un réseau social professionnel contre 10% des «gens normaux». Le «décalage horaire» entre les populations est également décrit : les «gens de com'» se lèvent plus tard, déjeunent plus tard et ont une journée de travail différente des «gens normaux».

NL1125-image-SNPTV

C’est à l’agence Australie qu’a été confié l’accompagnement de la sortie de cette étude avec une campagne constituée de presse et de display. 3 personnalités de la communication ont accepté de changer de visage : Agathe Bousquet – PDG de Havas Paris ; Gilles Quetel – Directeur de la publicité et des événements de Toyota et Bruno Poyet – Président Fondateur de Climat Media Agency.
Un site dédié a été mis en ligne (gensdecom-gensnormaux.fr) et un livre regroupe l’ensemble des illustrations de l’étude Gens de la com’/Gens normaux.
Méthodologie : Echantillon «Gens normaux» : 1 009 individus âgés de 18 à 64 ans. Interrogés online (panel Maximiles-Bilendi). Représentatifs de la population par la méthode des quotas en termes de sexe, d’âge, de PCS de l’individu, de la région et de catégorie d’agglomération.
Echantillon «Gens de com’» : 393 professionnels de la publicité, du marketing et de la communication (agences de communication et média, régies publicitaires et annonceurs). Interrogés online (fichier le FAC/TBS Group).
Etude réalisée par l’Ifop du 27 août au 1er septembre 2014.

Partager