Vous êtes ici

Ajouter à mon espace persoLe référencement en défaveur des concurrents de Google selon Dailymotion

Pour ajouter ce contenu à vos favoris, il suffit de vous inscrire ou de vous identifier

17/07/2020

Le référencement en défaveur des concurrents de Google selon Dailymotion

Dailymotion, plateforme du groupe Canal+, pointe le fait que ses vidéos soient moins bien référencées sur Google que celles de YouTube, filiale du géant américain, après la parution d'une enquête du Wall Street Journal sur les différences de traitement entre YouTube et ses concurrents. 
«Nous constatons régulièrement que les vidéos disponibles en premier sur Dailymotion sont moins bien référencées sur Google que les mêmes contenus publiés plusieurs jours plus tard sur YouTube», déplore dans un communiqué le patron de Dailymotion Guillaume Clément.
«Cela soulève des questions sur la capacité des plateformes vidéo concurrentes à croître et à se développer à armes égales face à la surévaluation de YouTube par Google, de loin le moteur de recherche le plus utilisé au monde», poursuit-il. 
Interrogé par l'AFP, Google assure de son côté qu'«il n'y a aucune préférence accordée à YouTube ou toute autre plateforme vidéo». 
L'enquête du Wall Street Journal estime que Google donne «un avantage secret» à YouTube face à des concurrents comme Dailymotion, Twitch, Facebook. 
«Bien que le géant du web affirme uniquement privilégier +les sites les plus populaires+ dans ses résultats, les journalistes du Wall Street Journal ont pu constater une inégalité de référencement entre Dailymotion et YouTube», souligne la plateforme française. 
«En mars dernier, les deux plateformes hébergeaient simultanément la même vidéo. Bien que la vidéo sur Dailymotion ait généré plus d'1,3 million de vues quand celle sur YouTube n'en générait que 66, la seconde apparaissait les deux tiers du temps en première position dans le carrousel de résultats sur Google», poursuit-elle.
«Notre système utilise plusieurs signaux venant du web pour comprendre les résultats que les internautes trouveront les plus adéquats sur une recherche donnée. Pour s'assurer que ces signaux sont utilisés équitablement pour tous les sites, nous utilisons des signaux qui ne sont pas spécifiques à un site ou une plateforme», explique de son côté Google. 
«Ainsi, le nombre de vues, de +likes+ ou de commentaires reçus par une vidéo sur une plateforme donnée n'entre pas en compte dans notre système de référencement. Notre système de référencement vidéo utilise les signaux de toutes les sources de vidéos de la même façon», assure Google.
Partager