Vous êtes ici

Ajouter à mon espace persoLe marché des cahiers de vacances se porte bien selon GfK Consumer Choices

Pour ajouter ce contenu à vos favoris, il suffit de vous inscrire ou de vous identifier

5/07/2013

Le marché des cahiers de vacances se porte bien selon GfK Consumer Choices

Malgré une baisse des ventes en volume en France en 2012 (4 millions d’exemplaires soit -0,9%), les cahiers de vacances ont généré 24,6 millions d’euros de chiffre d’affaires, soit +0,8%, selon une analyse menée par GfK Consumer Choices. Ce sont les cahiers de vacances ludiques qui tirent la croissance à hauteur de +10% en valeur. Les ventes sont très concentrées sur la période de juin à mi-juillet : 3 millions d’exemplaires se sont écoulés durant ce laps de temps en 2012. 67% des ventes de cahiers de vacances se font en grandes surfaces alimentaires. Mais les plus fortes progressions observées par l’institut sont à mettre sur le compte des réseaux des grandes librairies et des spécialistes culturels (+6% en volume en 2012). Les cahiers de vacances consacrés aux cycles de maternelle, primaire et collège cumulent 96% du chiffre d’affaires à eux trois, dont 46% pour le seul cycle primaire. Toutefois les plus fortes croissances sont enregistrées par les titres à destination du collège et du lycée, bien que l’offre pour cette tranche d’âge reste faible.

NL753-image-GfK

Outre les thématiques «tout-en-un», celles des langues vivantes et des sciences sont également plébiscitées par les consommateurs. Les mesures de GfK Consumer Choices font état d’une tendance négative en 2012 (-13% en chiffre d’affaires) pour les cahiers de vacances présentant des personnages issus de licences. Selon l’institut, cette baisse s’explique par l’absence de nouveautés sur le secteur en 2012, bien que certaines plus anciennes comme Cars ou T’choupi restent prometteuses.
Sébastien Rouault, chef de groupe Livre chez GfK Consumer Choices France, ajoute que les cahiers de vacances ne sont «pas le seul segment porteur en Parascolaire : les méthodes de lecture, +8% en volume, et titres de préparation aux examens, +3%, sont également en progression en 2012, montrant l’intérêt des parents pour la réussite scolaire de leurs enfants».

Partager