Vous êtes ici

Ajouter à mon espace perso«Le Home Entertainment continue de séduire de grandes marques». Itw de Caroline Duret

Pour ajouter ce contenu à vos favoris, il suffit de vous inscrire ou de vous identifier

6/04/2021

«Le Home Entertainment continue de séduire de grandes marques». Itw de Caroline Duret

Pendant ces 12 derniers mois, les verticales du groupe Webedia ont été sollicitées par les internautes. Allociné s’est adapté à la fermeture des salles tandis que le gaming et le food sont montés en puissance. Caroline Duret, Directrice générale adjointe du groupe Webedia en charge des revenus, décrit comment le groupe a évolué et a accompagné les mutations rapides de l’audience
 
100%MEDIA : Le cinéma est une verticale majeure du groupe Webedia. Comment AlloCiné s'est adapté pendant ces 12 derniers mois ?
 
Caroline Duret : AlloCiné s’est adapté à cette situation inédite avec agilité en proposant un contenu revu par l’éditeur mais aussi en «surfant» sur les nouveaux usages liés aux plateformes de VoD et SVoD.
Cela s'est traduit directement dans les chiffres d’audience : selon Médiamétrie, au cœur du confinement, en avril 2020, 14,3 millions de Français se sont retrouvés sur AlloCiné, ce qui correspond à l’audience moyenne du site en 2019 quand les cinémas étaient ouverts.
La force d'AlloCiné est d'apporter au final bien plus que l’information pratique liée au Cinéma (salles, horaires, biographie des acteurs,…). Malgré un nom de marque très connoté, c'est aujourd'hui LE lieu de rendez-vous pour toutes les consommations films et séries à domicile. Et ce mouvement s’est accéléré avec la crise sanitaire.
Le divertissement à domicile, notamment audiovisuel, nous a tous été essentiel en cette période. Il a répondu à l’angoisse, l’ennui, la perte de repères, en nous proposant de la distraction, de l’évasion, du lien social (aujourd'hui on se recommande des séries comme on se partage un bon plan resto !) et a été un «refuge mental» pour bon nombre d'entre nous.
La consommation de films et séries en VoD ou SVoD, mais aussi celle des séries à la télévision, a explosé. S’il fallait retenir un chiffre sur AlloCiné, à l’occasion du premier confinement, l’univers «Home Entertainment» a connu une progression de +350% en nombre de sessions vs n-1.
Même si les salles étaient et restent fermées, l’envie de connaître les recommandations de nos pairs et ceux des experts ciné/séries ainsi que celle de s'infiltrer dans les coulisses des productions ne se sont évidemment pas éteintes. Bien au contraire ! On a eu soif de découvertes... Nous sommes persuadés que la culture générale ciné/séries/docu des Français s’est améliorée à l’occasion du confinement. Selon une étude menée auprès de la communauté AlloCiné après le premier confinement, ce sont 52% des répondants qui déclarent avoir regardé un film qu’ils n’auraient jamais regardé sans le confinement, 46% pour une série.
AlloCiné a été une destination naturelle et a joué son rôle de moteur de recherche, de contenus et d’inspiration.
 
 
100%MEDIA : Avec en plus le gaming, le food ou la santé, le groupe est particulièrement équipé pour le Home Entertainement. Comment les annonceurs vous ont suivis ?
 
C.D : La consommation du gaming ne fait qu'augmenter depuis 1 an : nous l’avons aussi constaté auprès nos audiences, que ce soit sur nos sites Jeuxvideo.com ou milenium.gg, premiers sites de gaming en France, ou sur les programmes que nous produisons en propre, disponibles en streaming.
Cet attrait des audiences pour le gaming ne date cependant pas du confinement : selon le SELL, ce sont désormais 71% des Français qui jouent à des jeux vidéo.
Pourquoi ? Grâce à la diversité d'offres, de mécaniques et de supports qui permet à tout le monde de trouver son bonheur : que l’on joue à un jeu de tir sur son pc, à un jeu très casual sur smartphone ou que l’on s’immerge au cœur d’une plateforme de jeu virtuelle comme Animal Crossing ou Roblox, on a tous besoin de solutions, de conseils et d’inspiration...
Ce qui est plus nouveau, c’est que tous les voyants sont au vert, notamment en termes d’image, pour que ce territoire de divertissement soit définitivement intégré dans les initiatives des annonceurs.
Le gaming, avec ses codes, son langage, ses personnalités, a désormais une culture presque «mainstream», à l'influence grandissante - ce serait presque une erreur de passer à côté alors qu’il est aussi présent dans la vie quotidienne des consommateurs.
Les possibilités d’association sont riches et les marques comprennent de mieux en mieux l’intérêt de s’associer à l’univers et aux codes du gaming et des séries. C’est le cas de nos clients partenaires La Poste, Kellogg’s, Nike, qui sponsorisent ou créent du contenu dédié sur «LeStream» de Webedia, la première WebTV multithématiques diffusée sur la plateforme Twitch et qui réunit plus de 12 millions de spectateurs chaque année, ou Amazon, Domino’s, Diesel, Citroën qui s’associent à notre émission PopCorn, l'émission générationnelle la plus populaire au monde sur cette même plateforme, rediffusée en replay sur Youtube et qui comptabilise plus de 700 000 viewers uniques en moyenne par semaine.
Le Home Entertainment, par le prisme du sponsoring des séries, continue de séduire de grandes marques qui s’appuient sur la puissance des fiches séries du moment (Lupin, Le jeu de la Dame, Casa de Papel, En thérapie, Demain nous appartient,…) pour bénéficier d’un transfert de valeurs puissant et pertinent. C’est cette réflexion stratégique qui a amené Samsung à orienter sa stratégie de messages autour de la qualité de ses écrans, propices au visionnage des séries.
Enfin, le Home Entertainment se traduit également par deux autres grandes cultures digitales que nous soutenons, le bien-être et la cuisine avec DrGood porté par Michel Cymes et son collectif d’experts, et 750g qui a poursuivi une croissance folle ces 12 derniers mois, notamment grâce à un positionnement fort et assumé «Gourmand et responsable» qui répond à un enjeu sociétal important.
 
Partager