Vous êtes ici

Ajouter à mon espace persoLe gap reste élevé entre utilisation et équipement en Internet mobile, selon les derniers chiffres de GfK Retail and Technology

Pour ajouter ce contenu à vos favoris, il suffit de vous inscrire ou de vous identifier

14/12/2010

Le gap reste élevé entre utilisation et équipement en Internet mobile, selon les derniers chiffres de GfK Retail and Technology

«Il subsiste un écart considérable entre les capacités des terminaux à accéder techniquement à Internet, dont nous mesurons la part à 60% du parc français actif, et l’usage Internet Mobile réel qui est de 17% à fin septembre 2010» relève François Klipfel, Directeur Général Adjoint chez GfK Retail and Technology France. L’Institut d’études marketing vient de publier les chiffres du marché des contenus pour téléphones mobiles et smartphones en 2010. 7 Millions d’individus se connectent désormais à Internet sur leur téléphone mobile et 7,3 Millions de smartphones devraient se vendre en 2010.
Concernant le marché des téléchargements sur mobiles, GFK prévoit un volume de ventes quasi-stable (168,2 Millions d'euros en 2010 vs 170,7 M. en 2009), avec une part de marché majoritaire pour les jeux (52%) devant les sonneries/images/vidéos (30%), les applications (11%) et la musique (7%). La part des applications progresse de 7 points en un an au détriment des sonneries/images/vidéos (-7 pts).
Mais l'institut observe que le vrai enjeu des applications ne se situe pas là : les applications mobiles deviennent «un must pour la plupart des marques grand public. Par leur intermédiaire, elles peuvent se rapprocher de leurs clients afin d’accroître leurs revenus de manière plus indirecte : une application proposée gratuitement ou presque permet de créer davantage de fréquentation dans les points de ventes, de vendre des abonnements ou contenus premium, de toucher de nouvelles cibles et de proposer des services personnalisés pour fidéliser les consommateurs finaux». Le «freemium» deviendrait le nouvel écosystème des applications.
Selon le dernier relevé GfK-IFR effectué mi-novembre, 33% des applications (hors jeux) proposées sur l’Apple AppStore sont gratuites, contre 30% six mois auparavant.

Partager