Vous êtes ici

Ajouter à mon espace persoLe Figaro lance le bimestriel Le Figaro Histoire le 29 mars

Pour ajouter ce contenu à vos favoris, il suffit de vous inscrire ou de vous identifier

28/03/2012

Le Figaro lance le bimestriel Le Figaro Histoire le 29 mars

Le Groupe Figaro reste ambitieux sur le numérique avec l'objectif de réaliser 50% de son chiffre d'affaires grâce à ces activités, précise Marc Feuillée, Directeur Général du Groupe Figaro. Pour autant, le print et l'écrit restent fondamentaux pour la marque Figaro comme l’illustre le lancement, le 29 mars, du bimestriel Le Figaro Histoire. Sur ce domaine qui intéresse 71% de ses lecteurs, d’après l’éditeur, Le Figaro enregistre généralement «de bons résultats» avec ses différents supports : le quotidien, Le Figaro Magazine, les Hors-série Le Figaro, les encyclopédies, les voyages...
Le Figaro Histoire est mis en place à 100 000 exemplaires, au prix de vente de 6,90€. Il vise une diffusion de 40 000 exemplaires par numéro, 3 000 abonnés à la fin 2012 et des revenus publicitaires d’un million d’euros par an.
Le Figaro Histoire veut se distinguer des autres titres par une approche «exigeante sur les contenus, pédagogique et esthétique». Le magazine est organisé en trois parties. En ouverture, Actualité de l’histoire retrace les sorties de livres, les expos, les commémorations… Un dossier central de 60 pages détaille le sujet de couverture à travers des récits, des portraits, des analyses et un cahier documentaire. La troisième partie, Esprit des lieux, met en avant les lieux de mémoire, les objets, les métiers d’art... «à la manière d’une revue d’art». Des applications mobiles de lecture seront lancées en même temps que le magazine. Le magazine est soutenu par un comité scientifique dirigé par Jean Tulard. La rédaction souhaite par ailleurs donner des échos aux revues locales d’Histoire.
Le magazine comporte 132 pages. Tarif pub de la page standard : 16 000€. 4 autres numéros sont prévus avant la fin de l’année.

Partager