Vous êtes ici

Ajouter à mon espace persoLe début du confinement a boosté la téléphonie vocale d’après l’Arcep

Pour ajouter ce contenu à vos favoris, il suffit de vous inscrire ou de vous identifier

3/07/2020

Le début du confinement a boosté la téléphonie vocale d’après l’Arcep

Malgré une prise en compte du confinement de seulement 15 jours dans l’observatoire du marché des communications électroniques en France du 1er trimestre 2020 de l’Arcep, les données indiquent une consommation vocale depuis les réseaux fixes et mobiles record ce trimestre, jamais égalé en 20 ans : 65,4 milliards de minutes, soit une augmentation de 13,3% en un an contre -3,0% un an auparavant.
Cette croissance exceptionnelle provient de l’envolée des usages de téléphonie mobile, qui représente désormais près de huit minutes consommées sur dix. Au premier trimestre 2020, ce trafic a progressé de 18% en un an contre des croissances allant de +2% à +5% en moyenne au cours des cinq années précédentes.
La crise sanitaire n’a pas eu d’impact notable sur l’évolution de la consommation de données sur réseaux mobiles en France. Celle-ci continue de croître au rythme soutenu de +40% à +50% depuis un an (1,6 exaoctet au premier trimestre 2020, soit +47,4% en un an).
Enfin, le SMS dont l’usage était monté en puissance en 2008, voit son trafic diminuer continûment depuis 2016 au profit des applications mobiles de messageries instantanées (Messenger, Viber, WhatsApp, etc.). Le début de la crise sanitaire ne semble pas avoir eu d’effet significatif sur le trafic de SMS en France (-4,8% en un trimestre contre -4% à -7% par an depuis deux ans selon les trimestres).
 
Partager