Vous êtes ici

Ajouter à mon espace persoLe CSA pour la fin des jours interdits de diffusion de films à la TV et favorable à l’étude de publicité segmentée ainsi que de la suppression des secteurs interdits en TV

Pour ajouter ce contenu à vos favoris, il suffit de vous inscrire ou de vous identifier

12/09/2018

Le CSA pour la fin des jours interdits de diffusion de films à la TV et favorable à l’étude de publicité segmentée ainsi que de la suppression des secteurs interdits en TV

Le CSA fait sa rentrée en accompagnant les projets de réforme et formalisant 20 propositions pour renouveler la régulation. Au chapitre de l’extension du champ de régulation, il s’agit d’étendre le périmètre de la régulation à de nouveaux acteurs (plateformes de partage de vidéos, réseaux sociaux et plateformes de diffusion en direct) et de renforcer leurs responsabilités à l’égard du public (protection des mineurs, des consommateurs et lutte contre les discriminations).
La transposition de la directive SMA pourrait être l’occasion d’enrichir la régulation au niveau national (intégration des services audionumériques, financement de la création et économie de la donnée). Pour accompagner la transition numérique de l’audiovisuel, le CSA propose, entre autres, de supprimer les jours interdits de diffusion cinématographique (le samedi par exemple). Le CSA entend également accompagner la transition numérique de l’audiovisuel en mettant, dans ses propositions, l’évaluation de l’impact d’une réforme de la publicité segmentée et d’une éventuelle ouverture des secteurs interdits de publicité (cinéma, édition littéraire, distribution).
 

 

Partager