Vous êtes ici

Ajouter à mon espace persoLe CSA pointe un relâchement dans les horaires des programmes de première partie de soirée, plus important sur TMC et TF1

Pour ajouter ce contenu à vos favoris, il suffit de vous inscrire ou de vous identifier

15/12/2021

Le CSA pointe un relâchement dans les horaires des programmes de première partie de soirée, plus important sur TMC et TF1

Le Conseil supérieur de l’audiovisuel a mené une nouvelle analyse sur les horaires des programmes en début de soirée. Les plaintes des téléspectateurs portent sur deux motifs : le glissement progressif, au fil des années, des horaires de début de soirée des programmes télévisés et, d’autre part, les retards récurrents au regard des horaires annoncés dans la presse et sur internet. 
Le cadre juridique de l’audiovisuel n’impose pas d’horaire précis pour les programmes de télévision : les chaînes sont donc libres de composer leur grille comme elles le désirent. En revanche, elles doivent respecter les dispositions présentes dans leur convention (pour les chaînes privées) et le cahier des missions et des charges de France Télévisions, qui prévoient que les chaînes respectent, sous réserve des contraintes inhérentes à la diffusion d’émissions en direct, les horaires préalablement annoncés.
Sur ce second point, le CSA constate un relâchement des efforts de la part de certaines antennes.
Le décalage s’établit en moyenne, pour la troisième semaine de septembre 2021, à + 3 mn 54, alors qu’il avait été ramené à + 2 mn 33 en moyenne en novembre 2019. En outre, 5 chaînes, au lieu de 2 en 2019, dépassent le seuil de 5 mn de retard et deux d’entre elles affichent plus de 7 mn de retard.
Le CSA procèdera, au cours du premier semestre 2022, à de nouveaux relevés horaires, afin de s’assurer que les chaînes se conforment aux dispositions en vigueur.
 
Partager