Vous êtes ici

Ajouter à mon espace persoLe contrat d’écoute des radios généralistes, constitué d’écrans publicitaires courts, favorise la mémorisation de la publicité d’après une étude NextRégie avec Mediamento

Pour ajouter ce contenu à vos favoris, il suffit de vous inscrire ou de vous identifier

24/11/2016

Le contrat d’écoute des radios généralistes, constitué d’écrans publicitaires courts, favorise la mémorisation de la publicité d’après une étude NextRégie avec Mediamento

+39%, c’est le gain de mémorisation observé pour un message publicitaire entre sa diffusion dans un écran de 12 spots (47,5%) et un écran de 4 spots (66,1%). C’est un des résultats de l’étude « Mémoradio » développée par NextRégie avec Mediamento. Pour quantifier ces écarts, le dispositif d’étude a interrogé (en salle) 600 personnes réparties en 6 groupes en fonction du nombre de spots exposés et de l’environnement programme.

Cette conclusion avantage, de fait, les radios généralistes qui, selon un décompte de NextRégie, proposent 79% de leurs écrans avec moins de 6 spots quand les musicales ont 81% de leurs écrans avec 6 spots et +.

Ainsi, en pondérant les scores de mémorisation par la structure des écrans généralistes et musicales, le score de mémorisation est 14% plus important pour les stations généralistes, d’après l’étude.

Partager