Vous êtes ici

Ajouter à mon espace persoLe confinement conduit à des transferts d’audience dont bénéficient les médias traditionnels d’après Kantar

Pour ajouter ce contenu à vos favoris, il suffit de vous inscrire ou de vous identifier

4/05/2020

Le confinement conduit à des transferts d’audience dont bénéficient les médias traditionnels d’après Kantar

81% des Français ont augmenté leur consommation d’au moins un média et 52% des Français ont augmenté leur consommation de plus de 4 médias d’après les données de TGI présentés lors de la 3ème vague de l’étude Kantar «covid-19 Monitor».
Tous les médias bénéficient de gains d’audience. 58% déclarent passer plus de temps sur Internet globalement, 47% des interrogés intensifient leur présence sur réseaux sociaux tandis que 56% ont surinvesti la TV.
Hors TV et Internet qui maximisent déjà leur audience, les gros consommateurs renforcent l’utilisation de leur média de prédilection. Ainsi, par exemple, 33% des forts exposés à la radio écoutent davantage la radio.
Les publics fidèles des médias privés d’audience comme le cinéma et l’affichage utilisent leur temps à d’autres médias. Les gros exposés au cinéma, à l’affichage et au sponsoring sportif se rabattent sur les réseaux sociaux et internet sans gonfler le bataillon d’audience des médias traditionnels.
Les médias traditionnels sont également bénéficiaires des transferts d’audience : la presse magazine attire 25% des individus fortement exposés aux réseaux sociaux qui lisent plus de magazines ; 35% des individus fortement exposés à la musique ; 23% des individus fortement exposés à la vidéo.
Par ailleurs, 41% des individus fortement exposés à la musique en streaming lisent plus de journaux quotidiens ; 32% des individus fortement exposés à la presse écoutent davantage la radio.




 
Partager