Vous êtes ici

Ajouter à mon espace persoLe Bureau de la Radio dénonce un «passage en force» de la RNT entre les deux tours de l’élection présidentielle (27 avril)

Pour ajouter ce contenu à vos favoris, il suffit de vous inscrire ou de vous identifier

30/04/2012

Le Bureau de la Radio dénonce un «passage en force» de la RNT entre les deux tours de l’élection présidentielle (27 avril)

Le Bureau de la Radio déclare que «le CSA a mis les opérateurs radios devant le fait accompli en présentant un nouvel appel à candidatures RNT qu'il s'apprête à lancer début mai, entre les deux tours de l'élection présidentielle.»
Il précise qu’«aucune étude d'impact sérieuse n'a été conduite ou communiquée sur l'effet de ce lancement sur le marché publicitaire de la radio et les charges d'exploitation des opérateurs. Aucune modélisation n'a été effectuée ou communiquée sur le nombre potentiel de stations au terme de cette opération. La question de la norme est ignorée par le CSA, alors qu'une consultation publique est en cours pour rechercher une alternative au T-DMB, à la demande du CSA lui-même.»
Dans ce contexte extraordinairement chaotique et incertain, les adhérents du Bureau de la Radio émettent les plus grandes réserves quant à leur participation au lancement de la RNT.

Partager