Vous êtes ici

Ajouter à mon espace persoL'avenir de la presse gratuite reste incertain, selon la Monday Note de Frédéric Filloux

Pour ajouter ce contenu à vos favoris, il suffit de vous inscrire ou de vous identifier

18/01/2011

L'avenir de la presse gratuite reste incertain, selon la Monday Note de Frédéric Filloux

Dans le dernier numéro de sa newsletter hebdomadaire, l'expert de la presse s'interroge sur le futur des titres de presse gratuite. L'ancien éditeur de 20 Minutes (2001-2007) observe que les exemplaires papiers s'écoulent moins facilement qu'il y a deux ans à l'abord des stations de métro, concurrencés par l'utilisation des smartphones et l'accès aux réseaux sociaux pendant les temps de transports.
L'audience des gratuits continue à croître - mais lentement - grâce à la création de nouveaux points de distribution dans des agglomérations plus difficiles à rentabiliser auprès des annonceurs. Frédéric Filloux pense que les journaux de Bolloré peuvent perturber la donne, grâce à une offre éditoriale bien dessinée pour attirer les annonceurs.
Il souligne aussi le challenge que représente l'évolution de la consommation numérique pour les marques de presse gratuite.

Partager