Vous êtes ici

Ajouter à mon espace persoL'Autorité de la concurrence sanctionne le groupe Amaury pour avoir évincé abusivement le journal Le 10Sport.com en 2008/2009

Pour ajouter ce contenu à vos favoris, il suffit de vous inscrire ou de vous identifier

21/02/2014

L'Autorité de la concurrence sanctionne le groupe Amaury pour avoir évincé abusivement le journal Le 10Sport.com en 2008/2009

L'Autorité de la concurrence prononce une sanction à hauteur de 3,5 millions d'euros à l'encontre du groupe Amaury pour «avoir, lors de l'arrivée dans les kiosques du quotidien sportif Le 10Sport.com, mis en œuvre une stratégie d'éviction afin de conforter le monopole de son journal L'Équipe».
Le 3 novembre 2008, le 10Sport.com avait été lancé au prix de 0,50€ par la société Le Journal du Sport, fruit d'un partenariat entre Michel Moulin, fondateur de Paru Vendu et NextRadioTV. En réaction, le groupe Amaury avait lancé le quotidien Aujourd'hui Sport, qu’il a arrêté en juin 2009, trois mois après que le 10Sport.com ait jeté l’éponge. Le Journal du Sport avait saisi l'Autorité de la concurrence dès le mois de décembre 2008.
L'arrêt de l'Autorité note une stratégie non rationnelle économiquement visant à sortir du marché Le10Sport.com, un sacrifice financier non rentable même à long terme, une pratique d'éviction préjudiciable à la diversité de l'offre et au lectorat pour un objectif : la restauration du monopole de L'Équipe.
L'Autorité de la concurrence précise que le montant de la sanction tient compte de la gravité de la pratique, du dommage causé à l'économie mais aussi de la situation particulière du groupe Amaury et des difficultés qu'il rencontre. Elle a réduit le montant de la sanction de 60 %.
Sur ce point, le groupe Amaury a réagi en déclarant que «cette condamnation intervient à une période particulièrement difficile de l’ensemble du secteur de la presse». Le groupe Amaury met en avant l'absence de jurisprudence comparable et va examiner toutes les voies de recours contre la décision de l'Autorité de la concurrence.
Le groupe Amaury a relevé que l’Autorité de la concurrence a rejeté l’ensemble des accusations du plaignant portant sur de prétendues pratiques commerciales déloyales et notamment de quelconques pratiques de dénigrement, pressions sur des kiosquiers, prédation ou couplages publicitaires au préjudice du journal Le10Sport.com.

 

 

Partager