Vous êtes ici

Ajouter à mon espace persoLaurent Ruquier va animer un talk-show culturel sur Paris Première

Pour ajouter ce contenu à vos favoris, il suffit de vous inscrire ou de vous identifier

26/09/2022

Laurent Ruquier va animer un talk-show culturel sur Paris Première

Laurent Ruquier animera prochainement un nouveau talk-show hebdomadaire en deuxième partie de soirée sur Paris Première pour continuer à « vulgariser la culture » de « façon divertissante » en dehors de son ancienne case du samedi soir sur France 2, léguée à Léa Salamé.

Baptisée  « Club Première », cette nouvelle émission, enregistrée à Paris et en public dans un restaurant, mettra à l'honneur pièces de théâtre, livres et films, conformément à la « marque de fabrique » du présentateur, lui-même dramaturge, a-t-il expliqué à la presse.

Il s'entourera notamment d'humoristes, mais aussi d'inconnus, des « premiers lecteurs » ou « premiers spectateurs » d'oeuvres critiquées dans l'émission, recrutés lors de castings sauvages.

Aux commandes des deuxièmes parties de soirée le samedi sur France 2 depuis 2006, l'animateur de 59 ans avait annoncé cet été renoncer à la présentation d'« On est en direct », programme qui avait succédé à « On n'est pas couché » en 2020.

Motif alors invoqué : le fait qu'il n'était "pas à l'aise dans la co-animation" du talk-show, partagée la saison dernière avec Léa Salamé, recrutée pour lui donner une coloration politique.

« L'exercice à deux est difficile, on n'a pas la même liberté. On essaye de faire en sorte que la parole soit équilibrée, c'est très frustrant », a-t-il précisé devant quelques journalistes.

« Il y a deux types d'émissions à la télévision : celles dont le concept est plus fort que l'animateur », comme « Les enfants de la télé », qu'il anime toujours sur France 2. Et celles comme les talk-shows, « où c'est l'animateur qui fait la différence », a-t-il justifié.

Sollicité par Paris Première, Laurent Ruquier a donc accepté de reprendre du service sur la chaîne payante du groupe M6, où il a présenté « Ça balance à Paris » de 2005 à 2006.

Comme à l'époque, où il était aux manettes d'« On a tout essayé » sur France 2, le présentateur des « Grosses têtes » sur RTL, autre propriété du groupe M6, continuera d'officier en parallèle sur le service public, en accord avec la présidente de France Télévisions, Delphine Ernotte.

« Je compte bien essayer de m'amuser et d'être heureux, ce qui m'a un peu manqué ces dernières années », assure celui qui a n'a pas réussi à faire ce qu'il voulait d'« On est en direct » en raison de la crise sanitaire et de l'amoindrissement de la vie culturelle.

(Avec AFP)

Partager