Vous êtes ici

Ajouter à mon espace persoL’ARPP et l’ADEME publient le bilan «Publicité et Environnement» en intégrant la pub display pour la première fois et en l’élargissant à 13 secteurs

Pour ajouter ce contenu à vos favoris, il suffit de vous inscrire ou de vous identifier

2/12/2010

L’ARPP et l’ADEME publient le bilan «Publicité et Environnement» en intégrant la pub display pour la première fois et en l’élargissant à 13 secteurs

L’ARPP (Autorité de Régulation Professionnelle de la Publicité) et l’ADEME publient pour la quatrième fois leur bilan conjoint «Publicité et Environnement».
11067 publicités diffusées pendant le 1er semestre 2010 ont été pigées parmi lesquelles 548 se sont révélées pertinentes au regard de l’environnement, ce qui représente 5% du volume total de publicités diffusées sur les supports mentionnés.
Un taux de conformité à la règle de 88%, qui demeure équivalent à celui constaté en 2009 (90%). Comme chaque année, l’étude distingue les cas de manquements avérés aux règles déontologiques de ceux des réserves dont l’objet est moins grave et/ou périphérique par rapport au message principal.
Pour la première fois, la méthodologie de l’étude a cette année mis l’accent sur le display. Cette nouveauté vient en complément de l’habituelle analyse de la presse qui sur cette édition 2010 ne tient pas compte des supports professionnels et régionaux. Cette analyse ne se cantonne plus à 3 secteurs annonceurs mais s’élargit à 13 : l’agriculture-jardinage, l’alimentation, l’ameublement-décoration, les appareils ménagers, l’automobile-transport, les bâtiments et travaux publics, les boissons, l’énergie, l’entretien, les établissements financiers-assurance, l’hygiène-beauté, l’immobilier et l’informatique-bureautique.

Partager