Vous êtes ici

Ajouter à mon espace persoL’année Internet 2020 : avec l’influence des 15-24 ans, record de temps passé et éclosion de TikTok d’après Médiamétrie

Pour ajouter ce contenu à vos favoris, il suffit de vous inscrire ou de vous identifier

18/02/2021

L’année Internet 2020 : avec l’influence des 15-24 ans, record de temps passé et éclosion de TikTok d’après Médiamétrie

Marquée par la crise sanitaire et les confinements, l’année 2020 est l’année où les Français ont passé un temps record sur le web : 2h25 de surf par jour et par personne dont les 2/3 sur smartphone soit 15% de plus qu’en 2019 (environ +20 minutes) d’après la synthèse de l’année Internet de Médiamétrie. Cette progression est essentiellement portée par les jeunes de 15 à 24 ans dont le temps de surf quotidien bondit de 24% et s’établit 4h23 par jour. Les 50 ans et + ont également connu une progression supérieure à la moyenne avec 1h48 par jour (+17%).
Le social et la conversation ont eu le vent en poupe pendant la période, pour autant le nombre de visiteurs uniques sur les messageries et les réseaux sociaux n’a pas progressé en 2020 par rapport à 2019. C’est leur intensité d’usage qui a progressé : 45mn en moyenne par jour pour les 2 ans et + (+14% vs 2019) et 2h12 pour les 15-24 ans (+26%).
Facebook reste la première des marques sollicitées avec 25,1M de visiteurs uniques quotidiens (+5% vs 2019). La palme de la progression revient à TikTok et 5,5M VU quotidiens (+267%). Sur ce critère, ce réseau passe devant Twitter (5,1M ; +13%) et LinkedIn (3,5M ; +26%). Discord fait également son entrée dans le Top 10.
Snapchat est leader chez les 15-24 ans mais ce n’est pas le plus jeune des réseaux : l’âge moyen du «TikTokeur» est de 23 ans. Pour l’utilisateur de Discord, c’est 27 ans et 29 ans pour Snapchat. C’est également sur les 15-24 ans que Twitter obtient son meilleur classement (5ème).
Autre pratique à succès en 2020, la SVoD a obtenu 22,9 millions de VU en octobre 2020, soit +37% par rapport à l’année précédente. 29,4% des Français consultent à la fois des sites/apps AVoD, SVoDet de TV/ Radio.
«Certaines activités en ligne nées ou qui se sont renforcées pendant les périodes de confinement ont perduré et semblent s’ancrer progressivement dans la vie des Français», commente Bertrand Krug, Directeur du Département Internet, «les usages se sont encore intensifiés avec une augmentation de 15% du temps passé chaque jour sur internet. Ils se sont aussi diversifiés : on compte aujourd’hui plus de 1 000 sites recueillant plus d’1 million de visiteurs uniques chaque mois aux côtés d’acteurs déjà très puissants.»

Partager