Vous êtes ici

Ajouter à mon espace persoLagardère envisage la cession de ses activités dans le sport

Pour ajouter ce contenu à vos favoris, il suffit de vous inscrire ou de vous identifier

9/07/2019

Lagardère envisage la cession de ses activités dans le sport

Le groupe Lagardère «évalue actuellement les options stratégiques pour la cession de tout ou partie de Lagardère Sports», a-t-il annoncé dans un communiqué lundi sans que rien ne soit en l'état «suffisamment précis pour être divulgué».
«Durant ce processus, Lagardère pourrait être amené à accorder des périodes d'exclusivité à court terme à des acquéreurs potentiels afin de leur permettre de traiter des questions spécifiques ou de gérer des aspects de due diligence», indique l'entreprise dont le président Arnaud Lagardère est engagé dans un recentrage d'activités.
Lagardère Sports and Entertainment est une agence intégrée, du marketing sportif au divertissement, offrant un large éventail de services et de conseils et détenant notamment le Lagardère Paris Racing et le resort Saddlebrook situé à Tampa, en Floride.
«À ce stade, rien n'est suffisamment précis pour être divulgué. Le cas échéant, Lagardère en informera le marché», ajoute le communiqué, précisant que le groupe «ne formule aucun commentaire sur les rumeurs concernant des partenaires spécifiques tels que Wasserman ou Endeavor, qui sont des acteurs renommés et reconnus du secteur».
Le quotidien britannique Financial Times avait évoqué vendredi des discussions entre Lagardère et Wasserman Media Group, une agence américaine qui représente notamment des stars comme le joueur de NBA Russell Westbrook ou la récente championne du monde américaine de football Megan Rapinoe.
Le quotidien évoquait des discussions valorisant la branche sport et divertissement de Lagardère entre 250 et 300 millions de dollars, soit entre 222 et 267 millions d'euros, mais sans certitudes qu'un accord soit trouvé.
En amont de l'assemblée générale du groupe, début mai, le fonds activiste britannique Amber Capital, qui détient un peu plus de 5% des actions du groupe Lagardère, avait envoyé un courrier au conseil d'administration pour demander une accélération des cessions dans les médias et le sport, qui «interviennent beaucoup trop lentement».
(Avec AFP)
Partager