Vous êtes ici

Ajouter à mon espace persoL'AFP lance MediaConnect, plateforme de distribution de communiqués de presse

Pour ajouter ce contenu à vos favoris, il suffit de vous inscrire ou de vous identifier

27/05/2021

L'AFP lance MediaConnect, plateforme de distribution de communiqués de presse

L'Agence France-Presse (AFP) va lancer début juin une nouvelle filiale, MediaConnect, qui permettra aux entreprises et institutions de distribuer leurs communiqués auprès des journalistes et autres professionnels des médias, via une plateforme garantissant leur authenticité, a-t-elle annoncé mercredi.
Il s'agit d'une plateforme de distribution de communiqués de presse et de contenus associés (banques d'images, archives...), qui vise le marché français dans un premier temps, notamment les grandes institutions et les sociétés du CAC 40.  
Elle veut proposer «un service qui n'existe pas encore en France», en tant que tel, a expliqué le PDG de l'AFP, Fabrice Fries, lors d'une visioconférence.  
Actuellement, les communiqués de presse sont essentiellement distribués aux journalistes français sous forme de courriels, sans toujours atteindre la bonne cible et sans que le destinataire soit nécessairement assuré de leur authenticité.  
MediaConnect proposera quant à elle aux journalistes, blogueurs, influenceurs, etc., d'accéder à des communiqués en fonction de critères personnalisés. En outre, elle entend assurer aux utilisateurs (émetteurs comme journalistes) l'authenticité des communiqués diffusés, en s'appuyant notamment sur la blockchain (technologie de registres virtuels).  
Pour créer cette plateforme, qui s'inspire d'autres expériences à l'étranger (comme le service DPA news aktuell, développé par l'agence de presse allemande DPA), l'AFP s'est associée à une société française spécialisée, epresspack, qui détient 5% du capital de MediaConnect. 
«Cet outil va permettre d'aider les entreprises à lutter contre les fake news qui mettent à mal leur cours de Bourse», et connecter les journalistes et les marques de manière «choisie et non plus subie», a fait valoir Antoun Sfeir, fondateur et dirigeant d'epresspack.  
Cette filiale, dirigée par Anne Boussarie, venue de l'agence de photographie Getty Images, fonctionnera «avec une étanchéité totale» par rapport à la rédaction de l'AFP, a par ailleurs assuré la direction de l'Agence.  
«Pour l'AFP c'est une diversification de ses revenus, c'est dans notre feuille de route», a souligné Fabrice Fries, rappelant que la précédente activité lancée par l'agence, FactStory (ex-AFP Services, filiale de création de contenus pour la communication des marques) remontait à 2010.
(Avec AFP)

 

Partager