Vous êtes ici

Ajouter à mon espace persoL’ACPM et le CESP font évoluer le label Digital Ad Trust

Pour ajouter ce contenu à vos favoris, il suffit de vous inscrire ou de vous identifier

24/03/2021

L’ACPM et le CESP font évoluer le label Digital Ad Trust

Comme l’avait annoncé Sylvia Tassan Toffola, Présidente du SRI, lors de la présentation de l’Observatoire de l’ePub (voir archive), le label «Digital Ad Trust» va connaître des évolutions.
Le comité décisionnel qui représente l‘ensemble des instances du marché publicitaire digital (le SRI, l’UDECAM, le GESTE, l’Union des Marques, l’ARPP et l’IAB France) a confié au Centre d’Étude des Supports de Publicité (CESP) et à l’Alliance pour les chiffres de la presse et des médias (ACPM) la rédaction de l’évolution du référentiel.
Ce label BtoB sera désormais fondé sur un indicateur composite couvrant 6 grandes dimensions clés : la Brand Safety by design, la visibilité, la fraude, l’expérience utilisateur, l’encombrement publicitaire et le respect des données personnelles.
L’application de ce nouveau référentiel sera effective dès la prochaine vague du label qui débutera le 14 avril, afin de délivrer les premières certifications selon ce nouveau référentiel dès l’automne.
Dans le détail, concernant les éléments quantitatifs à fournir, la possibilité sera offerte d’utiliser des chiffres des campagnes mesurées au cours des six derniers mois. Par ailleurs, le critère de la Brand Safety rebaptisée Brand Safety by design a pour objectif de mettre en adéquation les contrôles avec l’ensemble des moyens utilisés par les éditeurs pour apporter la démonstration de la qualité de leurs contenus. Enfin, le critère de la Fraude est renforcé en incluant dorénavant le Trafic Invalide Sophistiqué (SIVT).
Cette évolution répond à une demande du marché de simplification et à une stabilisation du nombre de sites labellisés (voir archive).
 
Partager