Vous êtes ici

Ajouter à mon espace persoLa TV segmentée est désormais une réalité avec des acteurs qui demandent des preuves d’efficacité d’après une étude de TF1 Pub

Pour ajouter ce contenu à vos favoris, il suffit de vous inscrire ou de vous identifier

27/05/2021

La TV segmentée est désormais une réalité avec des acteurs qui demandent des preuves d’efficacité d’après une étude de TF1 Pub

40 campagnes de TV segmentée ont été diffusées par TF1 Pub depuis le début de l’année avec une accélération récente puisque 16 campagnes se sont déroulées en mai 2021 selon les chiffres communiqués hier par TF1 Pub lors d’une conférence de presse en ligne.
Parmi ces campagnes, 2 tiers viennent de nouveaux annonceurs et de marques locales. Les budgets engagés vont de 5k€ à 50k€. Le local, c’est la segmentation qui semble être la plus intéressante pour le marché en ce moment. D’après une enquête que la régie a menée auprès des annonceurs et des agences média, la segmentation locale est celle qui apparaît la plus pertinente (65% de citations). Les petits consommateurs TV sont cités à 35%. La segmentation par centre d’intérêt est jugée aussi intéressante sur le principe que le local. 71% des annonceurs interrogés envisagent la TV segmentée. Parmi les freins évoqués, la faiblesse des audiences et la mesure sont les premiers arguments des agences. Les annonceurs sont freinés par les coûts de production et la complexité. L’ensemble des acteurs attend prioritairement des régies qu’elles fassent la preuve de l’efficacité des campagnes. A propos de puissance, TF1 Pub, déjà partenaire d’Orange et qui inaugure son association avec Bouygues Télécom en juin déclare 4,5M de foyers éligibles fin juin, 5,9M fin 2021, 7,2M de foyers fin 2022 et 8M fin 2023, soit 17,6M d’individus.
Terrain de l’étude réalisé online du 27 avril au 4 mai 2021 – 381 clients interrogés.

Partager