Vous êtes ici

Ajouter à mon espace persoLa représentation des femmes à la télévision et à la radio en 2020 se stabilise avec une légère progression pour le taux d’expertes selon le CSA

Pour ajouter ce contenu à vos favoris, il suffit de vous inscrire ou de vous identifier

5/03/2021

La représentation des femmes à la télévision et à la radio en 2020 se stabilise avec une légère progression pour le taux d’expertes selon le CSA

Comme en 2019, la part des femmes présentes à l’antenne (télévision et radio confondues) est de 41%, selon le rapport annuel sur la représentation des femmes à la télévision et à la radio du Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA), réalisé en collaboration avec l'INA.
Si les radios marquent le pas (à 39% soit -1 point par rapport à 2019), les télévisions présentent un taux en hausse (à 43% soit +1 point par rapport à 2019), notamment sur la tranche du 18-20 heures où 40% des intervenants sont des femmes (+7%).
Toutefois, les femmes s'expriment toujours moins que les hommes. Le temps de parole des femmes à l’antenne mesuré automatiquement par l’INA, est inférieur au taux de présence et est relativement stable par rapport à 2019 (35%).
Par ailleurs, si le taux d’expertes continue de progresser significativement (à 41%, soit +3 points par rapport à 2019 et +11 points par rapport à 2016), celui des invitées politiques présente une légère baisse (à 31% soit -2 points par rapport à 2019).
Outre cet état des lieux, le CSA a également dévoilé ses préconisations à l’égard des éditeurs comme définir des objectifs de progression chiffrés pour améliorer la présence sur les antennes des femmes et notamment des expertes et des invitées politiques, en portant une attention particulière aux heures de fortes audiences ; participer au travail d’enrichissement du «Guide des expertes» afin de renouveler le vivier d’invitées sur des thématiques privilégiant encore trop régulièrement la parole des hommes ; ou prendre en considération, en plus du taux de présence et du temps de parole des femmes, les conditions de leur expression…
De son côté, le CSA va engager plusieurs actions pour favoriser la place des femmes à l’antenne comme poursuivre les échanges et travaux initiés avec les partenaires européens et internationaux (ERGA, RIRM et REFRAM) ou contribuer au développement du projet GEM («Gender Equality Monitor») financé par l’Agence nationale de la recherche et coordonné par l’INA…

 

Partager