Vous êtes ici

Ajouter à mon espace persoLa publicité numérique display en baisse de -17% au 1er semestre 2020. Search et social moins impactés d’après le dernier observatoire de l’e-pub

Pour ajouter ce contenu à vos favoris, il suffit de vous inscrire ou de vous identifier

8/07/2020

La publicité numérique display en baisse de -17% au 1er semestre 2020. Search et social moins impactés d’après le dernier observatoire de l’e-pub

Le marché français de la publicité digitale recule de -8% au 1er semestre 2020 en France sous l’effet de la crise sanitaire d’après l’observatoire de l’e-pub du SRI, réalisé par Oliver Wyman, en partenariat avec l’Udecam, soit -211M€ perdus par rapport au 1er semestre 2019. Oliver Wyman estime que le manque à gagner est d’environ 1Md€ si le marché avait pu suivre sa progression naturelle de +10 à +13%.
Le Search (-9%) et le Social (-5%) sont les leviers les moins impactés. Ils renforcent leurs positions et représentent à présent 80% de la publicité digitale. Au sein du search, le retail search (dont Amazon) progresse de +19%.
Les «autres leviers», affiliation, emailing, comparateurs sont les seuls en progression, à +4% par rapport à l’année précédente.
Le Display est le levier le plus impacté avec une baisse de -17%. Dans le détail, la vidéo a subi une régression de -18%, en particulier sur l’Outstream (-25%). Le display classique subit une perte de -16%. Les opérations spéciales constituent le format le plus affecté, -19%. L’audio est le seul format en croissance, à +40%. Sa part de marché passe de 1 à 2% (8M€).
 
 
Dans les modes d’achat, sur un total display, le programmatique compte pour 61%. Sa décroissance est plus modérée, de -13%, vs le non-Programmatique, -21%. Au sein du programmatique : l’Open Auction est toujours majoritaire (62%) et le programmatique garanti connaît une forte dynamique et passe de 5 à 11% des recettes programmatiques.
Oliver Wyman anticipe une baisse de -6,7% pour l’ensemble de l’année et un retour au niveau de 2019 en 2021. L’institut anticipe -14,9% d’évolution du marché publicitaire plurimédia en 2020.
 

Voir le replay de la présentation :

Partager