Vous êtes ici

Ajouter à mon espace persoLa principale motivation au bricolage reste l’aspect économique pour 81% des Français, selon une étude Ifop/Castorama

Pour ajouter ce contenu à vos favoris, il suffit de vous inscrire ou de vous identifier

6/06/2011

La principale motivation au bricolage reste l’aspect économique pour 81% des Français, selon une étude Ifop/Castorama

31% des Français se déclarent bricoleurs expérimentés et 55% bricoleurs peu expérimentés, tandis que 14% se déclarent non bricoleurs.
63% des sondés disent bricoler par plaisir et 91% trouvent une fierté à réaliser leurs travaux eux-mêmes. 92% déclarent qu’il est important et agréable de faire des choses de ses mains et 76% que le bricolage favorise le dialogue dans le couple ou la famille. Cependant, l’aspect économique reste pour 81% des Français la principale motivation au bricolage.
Le principal frein est le manque de connaissance et de savoir faire : 67% des bricoleurs peu expérimentés déclarent ne pas bricoler plus souvent à cause d’un sentiment d’incompétence ou d’une absence d’apprentissage. 47% d’entre eux préfèrent faire appel à un tiers et 38% ne se considèrent pas assez équipés. 37% citent le manque de temps.
Cette étude Ifop, pour Castorama, a été menée en ligne du 1er au 7 avril 2011, auprès d’un échantillon de 1 007 individus, représentatifs de la population française.

Partager