Vous êtes ici

Ajouter à mon espace persoLa presse démultiplie les requêtes de marque sur les moteurs de recherche : 1000 € investis génèrent 60 recherches

Pour ajouter ce contenu à vos favoris, il suffit de vous inscrire ou de vous identifier

16/06/2022

La presse démultiplie les requêtes de marque sur les moteurs de recherche : 1000 € investis génèrent 60 recherches

L’ACPM a dévoilé la 2ème édition d’une étude économétrique, menée par Ekimetrics, sur l’efficacité de la presse dans le cadre de #DemainLaPresse.
Après une première édition sur le ROI qui montrait qu’1€ investi dans la presse générait 5,70€ de revenus sur 5 secteurs (voir archive), le cru 2022 s’intéresse à l’efficacité de la presse sur le search, que ce soit via le papier et le digital. Deux types de campagnes sont analysés : les campagnes «produits» et les campagnes «branding». Au global, l’étude démontre que 60 recherches de marque sont générées pour 1000 € investis en presse, soit +50% que la moyenne des autres médias (TV, Radio, display, OOH, Cinéma). 
 
 
Trois secteurs ciblés : l’automobile, la banque & assurance et le luxe
 
Pour cette édition, trois secteurs ont été ciblés avec 7 marques par secteur, en s’appuyant sur les données d’investissements publicitaires fournies par Kantar Media :
Sur  l’automobile, 1 000 € investis génèrent 48 recherches. La presse est le levier le plus efficace pour générer du drive to search de marque analyse Ekimetrics. «Les campagnes «branding» sont 3 fois plus R.O.I.stes que les campagnes produit». 
Sur la banque et l'assurance, 1 000 € investis génèrent 48 recherches. La presse est le 2ème média contributeur et R.O.I.stes après la TV. "Les campagnes branding sont très peu jouées, cependant la presse avec un message lié à la marque est la combo gagnant en terme d’efficacité” souligne Ekimetrics.
Sur le luxe, 1 000 € investis génèrent 67 recherches. «C’est le secteur où la presse cumule la plus forte part de voix, la plus grand part de contribution et la meilleure efficacité» relève l’étude. «Les campagnes branding sont 3 fois plus R.O.I.stes que les campagnes produit».
 
La méthodologie utilisée est celle du Marketing Mix Modeling auditée par le CESP, à la demande de l’ACPM, Google, le SNPTV et l’Union des Marques.
 
Retrouvez l’interview de Amélie Benisty, Directrice de ACPM Audience et Stéphane Delaporte, Directeur général de 366. Dans le podcast 100%Media Week mis en ligne ce vendredi 17 juin sur toutes les plateformes d’écoute.

 
Partager