Vous êtes ici

Ajouter à mon espace persoLa France ne disposera pas d’une couverture nationale en réseau 5G standalone avant 2030 d’après Xerfi

Pour ajouter ce contenu à vos favoris, il suffit de vous inscrire ou de vous identifier

19/10/2018

La France ne disposera pas d’une couverture nationale en réseau 5G standalone avant 2030 d’après Xerfi

Les premières offres commerciales 5G devraient être lancées courant 2020 pour désengorger les réseaux dans les agglomérations françaises d’après l’étude de Xerfi «L’écosystème de la 5G à l’horizon 2025 - Perspectives d’adoption et évolutions du jeu concurrentiel  au sein de la filière télécom». Dans un premier temps, les opérateurs télécoms vont opter pour une version édulcorée de la 5G, la 5G non standalone, reposant sur les anciennes infrastructures 4G.
Selon Xerfi, la 5G standalone ne devrait pas être déployée avant 2025, faute d’usages innovants. Ce standard nécessite en effet un triplement du nombre d’antennes - et notamment au niveau des small cells au sein du mobilier urbain pour assurer une haute qualité de service - rendant le retour sur investissement hasardeux pour des opérateurs télécoms affaiblis par plusieurs années de baisse de revenus. En effet, le marché grand public se caractérise aujourd’hui par une intense «guerre des prix» qui pèse sur les revenus issus des services mobiles depuis 2012. D’où des hésitations selon l’institut.
D’autres facteurs viennent en outre compliquer la tâche des opérateurs. Avec la multiplication du nombre d’antennes, ils s’exposent de fait à de nombreux recours des riverains qui retarderont une couverture élargie du territoire national. Au final, il faudra donc au moins patienter jusqu’en 2030 pour disposer d’une couverture nationale avec un réseau 5G standalone, précise Xerfi.
Partager