Vous êtes ici

Ajouter à mon espace persoLa fracture numérique s'est déportée sur la question de l'équipement et des usages, selon une étude TNS Sofres

Pour ajouter ce contenu à vos favoris, il suffit de vous inscrire ou de vous identifier

16/12/2010

La fracture numérique s'est déportée sur la question de l'équipement et des usages, selon une étude TNS Sofres

TNS Sofres publie l'étude «Les Français et leurs écrans : vers une nouvelle fracture numérique ?» réalisée pour Microsoft.  La question de la fracture numérique se pose de moins en moins en termes d'accès à internet :  85% des Français sont déjà allés sur Internet (dont 78% dans la semaine précédant l’enquête), un chiffre qui grimpe à 97% des actifs CSP+ et 89% des actifs CSP-.
L'ordinateur fixe conserve une place centrale dans les équipements : 62% des individus en sont équipés. Le taux d'équipement des ordinateurs mobiles est de 50%. Et 31% sont équipés d'ordinateurs fixe et mobile. Les équipements mobiles révèlent un clivage d'âge et un clivage social : les jeunes et les CSP+ sont davantage susceptibles d'être équipés d'un ordinateur portable, d'un smartphone ou d'un mini-ordinateur portable.
L'étude évalue les usages multi-écrans et souligne l'utilisation faite du smartphone pour les réseaux sociaux, le mail et le streaming, ainsi que la circulation sur différents supports des photos prises depuis un téléphone mobile.
En revanche, certains freins subsistent au développement du multi-écrans telles que la perception d'une utilité limitée, une certaine inquiétude vis-à-vis de la sécurité et la peur de se couper de la vie réelle. Mais aussi deux freins plus concrets : le prix et les limites liées aux équipements (inadaptés à certains usages).
15% des possesseurs de smartphones ou de tablettes ne les utilisent pas pour leurs usages numériques parce qu’ils sont trop compliqués et 15% parce qu'il y a des problèmes de connexion.
Pour cette étude, 1000 personnes de 15 ans et plus ont été interrogées par téléphone les 30 novembre et 1er décembre 2010.

Partager