Vous êtes ici

Ajouter à mon espace persoLa CTV et le streaming séduisent Français et Européens, selon FreeWheel

Pour ajouter ce contenu à vos favoris, il suffit de vous inscrire ou de vous identifier

18/05/2022

La CTV et le streaming séduisent Français et Européens, selon FreeWheel

60% des Européens accèdent à la CTV via une smart TV, 30% via une box, et 24% avec un appareil externe, selon une étude sur l’adoption et l’utilisation de la CTV et du streaming en France et en Europe, réalisée par FreeWheel (Comcast) et Happydemics.
La France reste toutefois une exception puisque 72% des Français utilisent une box pour connecter leur téléviseur à internet contre 21% qui utilisent leur CTV via des appareils externes et 22% directement à partir d’une smart TV.
L’étude souligne aussi que 46% des Français utilisent la CTV pour regarder des vidéos à tout moment tandis que 28% citent la qualité de l’expérience utilisateur et 28% valorisent son aspect social. Par ailleurs, 21% des Français déclarent être ouverts à recevoir des publicités ciblées si celles-ci correspondent à leurs centres d’intérêt ou à leurs loisirs, et 17% accepteraient des publicités en lien avec leur style de vie. Toutefois, 58% des personnes interrogées se disent opposées au partage de données personnelles à des fins de personnalisation publicitaire.
Concernant le streaming, c’est la méthode préférée du public pour accéder au contenu vidéo premium, puisque 94% des téléspectateurs européens de CTV regardant la BVOD, la SVOD et l’AVOD, aux côtés des chaînes de télévision en direct. En France, 62% des personnes interrogées regardent une vidéo sur une plateforme AVOD chaque semaine. 
Le coût est le principal attrait pour les téléspectateurs d’AVOD : 53% déclarent que pouvoir regarder gratuitement est ce qu’ils apprécient le plus à propos de l’AVOD.
Méthodologie : FreeWheel a mené une étude consommateurs au Royaume-Uni, en France, en Allemagne, en Italie, en Espagne et aux Pays-Bas. Les réponses ont été collectées par Happydemics entre le 28 février et le 3 mars 2022.
 
Partager