Vous êtes ici

Ajouter à mon espace persoLa Communication Exterieure fait le point sur sa responsabilité environnementale

Pour ajouter ce contenu à vos favoris, il suffit de vous inscrire ou de vous identifier

26/10/2009

La Communication Exterieure fait le point sur sa responsabilité environnementale

Lors du 36ème Grand Prix de l’affichage, Stéphane Dottelonde, Président de l’Union de la Publicité Extérieure, a fait le point sur le sujet sensible de l’affichage et du développement durable.
L’UPE indique que les opérateurs du média ont pour ambition d’intégrer les bonnes pratiques environnementales. Pour l’UPE, la fabrication des dispositifs publicitaires intègre de plus en plus souvent des matériaux entièrement recyclables ou réutilisables. Ils sont également dotés d’équipements destinés à maîtriser la consommation d’énergie : limitation du temps d’éclairage, éclairage basse consommation, expérimentation de capteurs solaires photovoltaïques…
Les sociétés de Communication Extérieure ont mis en place des systèmes de gestion des déchets permettant d’assurer leur traçabilité, ainsi que leur élimination ou leur valorisation dans les filières appropriées. Ces actions concernent prioritairement les opérations d’affichage : affiches usagées, équipements électriques et électroniques, cartouches d’encre, cartons… En outre, l’utilisation de produits de nettoyage à faible consommation d’eau s’est largement répandue.
Les opérateurs de Communication Extérieure recourent à des programmes de formation de leurs collaborateurs afin qu’ils intègrent, dans leur activité quotidienne, les bonnes pratiques environnementales : conduite douce des véhicules automobiles, utilisation des consommables (papier, encre…), manipulation des produits de nettoyage et d’entretien, tri des déchets liés aux opérations d’affichage, montages et démontages des dispositifs.
L’UPE rappelle par ailleurs qu’elle compte parmi les signataires de la Charte d’engagement et d’objectifs pour une publicité éco-responsable.
 

Partager