Vous êtes ici

Ajouter à mon espace persoLa Commission européenne inflige à Google une amende record de 2,42 milliards d’euros pour abus de position dominante

Pour ajouter ce contenu à vos favoris, il suffit de vous inscrire ou de vous identifier

28/06/2017

La Commission européenne inflige à Google une amende record de 2,42 milliards d’euros pour abus de position dominante

Google vient d’écoper d’une sanction de 2,42 milliards d’euros par la Commission européenne pour abus de position dominante sur le marché des moteurs de recherche en favorisant son propre service de comparaison de prix, Google Shopping, dans 13 pays de l’Union Européenne. La société américaine doit à présent mettre fin à ces pratiques jugées «anti-concurrentielles» dans les 90 jours, «sans quoi elle sera soumise à des astreintes pouvant atteindre 5% du chiffre d'affaires moyen réalisé quotidiennement au niveau mondial par Alphabet, la société mère de Google».
«Ce que Google a fait est illégal au regard des règles de concurrence de l'UE. Elle a empêché les autres sociétés de livrer concurrence sur la base de leurs mérites et d'innover. Et surtout, elle a empêché les consommateurs européens de bénéficier d'un réel choix de services et de tirer pleinement profit de l'innovation», a déclaré Margrethe Vestager, la commissaire chargée de la politique de concurrence.
Sur son blog, Google a indiqué qu'il envisageait de faire appel.
Outre cette amende, Google est sous le coup de deux autres enquêtes de la Commission pour abus de position de dominante pour son système d’exploitation Android et pour sa plateforme publicitaire AdSense.
Partager