Vous êtes ici

Ajouter à mon espace persoKR Media, Lagardère Publicité et le CELSA détaillent les composantes du lien de confiance qui relie le public aux marques et aux médias

Pour ajouter ce contenu à vos favoris, il suffit de vous inscrire ou de vous identifier

8/12/2017

KR Media, Lagardère Publicité et le CELSA détaillent les composantes du lien de confiance qui relie le public aux marques et aux médias

KR Media (GroupM-WPP) s’associe à Lagardère Publicité et au CELSA Paris Sorbonne pour présenter les résultats de l’étude «Link Trust», un état des lieux du lien de confiance entre les marques, les médias et les Francais. L’étude, réalisée avec Mpanel, panel propriétaire de GroupM, décrypte le concept de confiance.
L’étude dévoile notamment les 5 clés de la création d’un lien de confiance entre la marque et le consommateur : 
1 - La modernité arrive en tête des valeurs contributrices de la confiance.
2 - Seuls 13% des Français considèrent la transparence comme valeur contributrice de la confiance. A la transparence, les consommateurs préfèrent volontiers l’utilité, la fiabilité ou la crédibilité.
3 - Pour une marque, une posture d’humilité est préférée. La rédemption vaut mieux que l’omniscience car l’erreur, une fois admise peut être pardonnée et la confiance reconstruite. 
4 - Le tiers de confiance, voit son importance renouvelée avec le digital qui a créé de nouvelles formes de médiations (notations, avis…)
5 - La confiance phygitale 3.0 (ne pas opposer physique et numérique) apparaît comme essentielle dans le processus de création d’un lien de confiance entre la marque et le consommateur.
Dans l’univers média, seuls 30% des Français déclarent avoir confiance dans les médias et 50% d’entre eux ne savent pas quelles valeurs leur attribuer.
La crédibilité apparaît comme une valeur socle transversale à tous les médias (radio, TV, journaux et magazines).
Par ailleurs, s’agissant des médias, la confiance est toujours incarnée.
Enfin, l’étude conclut en rappelant que la confiance de demain prendra indubitablement la forme d’un retour à l’humain car «le nouveau graal repose désormais sur l’ingéniosité collective, activée, facilitée grâce au digital».
Méthodologie : près de 2 000 individus interrogés sur la notion de confiance dans l’absolu, mais également en contexte, et selon différentes entités (interpersonnelles, politiques, médias, marques, entreprises). Nous les avons interrogés sur la temporalité de cette valeur, et sur ses fondements -du plus émotionnel au plus rationnel.
Les données de cette étude sont issues d'une interrogation du GroupM Panel. Le terrain a eu lieu du 01 au 06 octobre 2017, sur un échantillon de 1 798 individus 16-65 ans. Ont étés également sollicité neurosciences, sciences humaines et sociales.
 
Partager