Vous êtes ici

Ajouter à mon espace persoKantar Worldpanel explique les tendances mondiales de la distribution des PGC dans son étude Omnicanal

Pour ajouter ce contenu à vos favoris, il suffit de vous inscrire ou de vous identifier

21/06/2018

Kantar Worldpanel explique les tendances mondiales de la distribution des PGC dans son étude Omnicanal

Dans un contexte de «croissance zéro», Kantar Worldpanel présente les tendances mondiales des PGC et de la grande distribution, en particulier la manière dont les marques peuvent profiter de croissances émergentes : par région, par pays et par circuit de distribution. Ce rapport met en lumière les opportunités que représentent l'e-commerce et les discounters et apporte une vision étendue de secteurs comme celui de la consommation hors domicile.
Il dévoile également les dernières prévisions d’évolution des habitudes d’achat dans les prochaines années. Un focus spécifique est proposé sur 4 marchés : Afrique & Moyen Orient («complex needs») Amérique Latine («growing convenience»), Chine («the new retail era») et Royaume Uni («top-up shopping»).
Quelques chiffres à retenir :
- pour les PGC, l’étude prévoit qu’entre 2017 et 2020 le circuit e-commerce va gagner +2,4 points (avec 7,2% de Pdm) et les discounters +0,9 points (à 6% de Pdm). Dans le même temps, le circuit hyper/super va perdre -2,4 points et passer sous la barre des 50% de part de marché (48,4% en 2020) ;
- en 2017, le marché des PGC a progressé globalement de 1,9%. Les marchés moins matures tels que l'Afrique (+ 8,8%), l'Amérique latine (+7,3%) et l'Asie (+4,3%) sont les plus dynamiques. En revanche, le marché a progressé de 2,2% en Europe occidentale (inflation au Royaume-Uni dans le contexte du Brexit) et les Etats-Unis, principal contributeur aux dépenses PGC dans le monde, ont connu une croissance quasi nulle (+0,5%). La demande est en baisse pour trois raisons : la croissance démographique ralentit, les consommateurs dépenses moins ou choisissent des MDD, et ils font aussi leurs achats moins fréquemment ;
- une nouvelle tendance (encore de niche) apparaît avec le bio, qui a connu une forte croissance depuis 2014, notamment en Espagne (+26%), ou en Allemagne (+10,1%) la France avec +6,2% étant le pays d’Europe ayant le moins progressé ;
- l'e-commerce représente 5,8% de la distribution des PGC dans le monde en 2017, avec de fortes différences selon les régions. L’Asie avec 7,3% est nettement en avance, l’Europe dans la moyenne (5,6%) et le continent américain est sous-représenté (Amérique latine 0,1% et USA 1,9%). L'e-commerce est inexistant pour les PDG dans 2 régions : Afrique et Moyen Orient.
En France, la croissance du e-commerce ralentit, mais de nouveaux intervenants se lancent dans la bataille. Sur les PGC, le circuit online ne gagne que 0,3 pt de part de marché en France sur la dernière année, mais devient un terrain de jeux pour de nouveaux intervenants comme Amazon.
Amazon est leader sur l’ensemble des marchés de biens hormis sur les PGC-FLS, où Amazon est aujourd’hui 7 fois plus petit que l’enseigne E.Leclerc. Mais le géant américain est celui qui progresse le plus vite sur la dernière année avec un gain de 1pt de pdm et une croissance de 43% de son activité. Même si aujourd’hui son activité est essentiellement centrée sur l’hygiène beauté (plus de 50% de son CA PGC), l’enseigne Amazon met en place des partenariats stratégiques, notamment avec l’enseigne Monoprix pour proposer un assortiment de 5 à 10 000 références afin de mieux couvrir les besoins de sa clientèle sur l’alimentaire. Le déploiement d’Amazon Fresh dans certaines grandes villes européennes et le test de magasins physiques futuristes sans caisse sous l’enseigne Amazon Go sont autant de menaces qui pèsent sur les distributeurs généralistes français à moyen terme.
Partager