Vous êtes ici

Ajouter à mon espace persoJCDecaux : première année de pertes en 2020, signaux faibles encourageants sur le programmatique

Pour ajouter ce contenu à vos favoris, il suffit de vous inscrire ou de vous identifier

12/03/2021

JCDecaux : première année de pertes en 2020, signaux faibles encourageants sur le programmatique

«En 2020, JCDecaux a connu l’année la plus difficile de son histoire depuis sa création en 1964», reconnait Jean-Charles Decaux, Président du Directoire et Co-Directeur Général de JCDecaux lors de la présentation des résultats du groupe. Comme annoncé fin janvier, le chiffre d’affaires du Groupe a reculé de -40,6 % en 2020 (voir archive).
La 1ère perte nette du groupe est chiffrée à 605M€. Néanmoins, la marge opérationnelle est restée positive à 141,6 M€.
«La transformation digitale se poursuit avec une pénétration croissante en Mobilier Urbain alors que la part totale du chiffre d’affaires digital représente désormais 24% du chiffre d’affaires du Groupe» précise Jean-Charles Decaux. Le programmatique, avec le système Viooh, reste encore très faible mais les CPM programmatiques observés par JCDecaux sont supérieurs de +25% à +30% par rapport aux ventes directes.
En ce qui concerne le premier trimestre 2021, JCDecaux prévoit une baisse organique du chiffre d’affaires ajusté autour de -40 %, en raison de la poursuite et du renforcement des restrictions de mobilité plus strictes encore, introduites dans certains grands pays, notamment au Royaume-Uni et en Allemagne.
Compte tenu des baisses qui ont affecté tout le marché, les dirigeants du groupe n’excluent pas des concentrations dans le futur.
 
Partager