Vous êtes ici

Ajouter à mon espace persoItw écrite et audio de Stéphane Bodier : «On arrive à un premier niveau de maturité sur la monétisation de l’audio digital»

Pour ajouter ce contenu à vos favoris, il suffit de vous inscrire ou de vous identifier

12/11/2019

Itw écrite et audio de Stéphane Bodier : «On arrive à un premier niveau de maturité sur la monétisation de l’audio digital»

Le 20 novembre, l’ACPM organise la 2ème édition d’Innov’Audio Paris au Studio 104 de la Maison de la Radio. A cette occasion, Stéphane Bodier, Directeur de l’ACPM, détaille les objectifs de l’événement, annonce des nouveautés dans la mesure des podcasts et réagit sur la monétisation de l’audio. Interview à lire ou à écouter en détails… et en audio.
 
100%MEDIA : Qu’est-ce qui a changé dans le programme depuis la 1ère édition d’Innov’Audio Paris l’an dernier ?
 
Stéphane Bodier : Les enjeux sont les mêmes. L’ACPM, le tiers de confiance fait le bilan de tous les aspects techniques, monétisation, développement de ce média, à la fois pour nos adhérents et éditeurs, mais aussi pour les agences et les annonceurs. Nous donnons la parole à l'intégralité de l'écosystème : aux éditeurs, bien sûr, pour faire un bilan de leur développement sur le digital, tout particulièrement sur les podcasts. On donnera également la parole aux agences, qui nous diront quel est le degré de maturité de l'audio digital dans leur plan média et dans les stratégies média. Il y aura également de la place pour la techno. C'est vraiment un bilan complet sous l'angle performance, la monétisation et globalement le développement de l'audio digital français.
 
100%MEDIA : Comment l’ACPM accompagne l’accélération de l’audio digital en ce moment ?
 
S-B : L’ACPM, c’est plus de 1 750 adhérents et parmi eux, nous retrouvons tous les grands éditeurs de presse français. Mais on trouve aussi tout le monde de l'audio digital, notamment ceux qui nous ont accompagnés dès 2013 pour faire certifier leurs webradios. Ces deux mondes, les acteurs de la presse et de l'audio historique investissent massivement pour accompagner la croissance de ce média. La croissance est réelle au niveau de l’audience. Il était nécessaire, comme on certifie la diffusion des webradios, que nous travaillions aussi à la certification de l’audience des podcasts. La méthodologie et les premiers résultats de cette certification de la diffusion des podcasts seront présentés en exclusivité ce 20 novembre.
 
100%MEDIA : Un des enjeux majeurs pour l’audio digital, c’est la monétisation. Quelle est votre vision sur le sujet ?
 
S-B : Ce sera tout le discours tenu par les agences et les régies : nous aurons un vrai point d’étape sur le développement. On commence à arriver, selon eux, à un premier niveau de maturité. Les agences médias ont intégré l'audio digital comme un vrai média et plus uniquement comme «une cerise sur le gâteau», mais un complément indispensable à la fois en termes de couverture, mais aussi en termes qualitatifs. Tout le monde cherche à travailler l'engagement et l'attention sur l'audio digital ce qui permet de développer de meilleures performances, que ce soit sur le plan quantitatif, qualitatif, aussi en programmatique. Le média, avantage de sa jeunesse, intègre nativement toutes les techniques de monétisation. Je suis très positif, à partir du moment où les agences et les médias sont en phase. Je pense que tout le monde va avancer main dans la main.
 
 
Ecouter l’intégralité de l’interview en audio. Propos recueillis par François Quairel (durée 4mn 30s) :

 
OFFREMEDIA est partenaire de l’événement
 
Partager