Vous êtes ici

Ajouter à mon espace persoItw de Karine Rielland-Mardirossian : sa feuille de route et les nouveautés chez AdVideum

Pour ajouter ce contenu à vos favoris, il suffit de vous inscrire ou de vous identifier

15/05/2018

Itw de Karine Rielland-Mardirossian : sa feuille de route et les nouveautés chez AdVideum

Depuis le début de l’année à la tête d’Advideum (groupe Prisma Media), Karine Rielland-Mardirossian nous détaille sa feuille de route dans un marché de la publicité vidéo particulièrement concurrentiel. Alors que le programmatique dépasse désormais les 50% des revenus de la régie, la Directrice générale d’Advideum nous dévoile une offre internationale grâce à un partenariat avec Smartclip ainsi qu’un accord avec Adways pour travailler sur la créativité des messages.
 
100%MEDIA : Comment évolue le marché des régies vidéo ?
 
Karine Rielland-Mardirossian : Un marché vidéo très concurrentiel mais challengeant, des clients plus matures, des attentes de plus en plus marquées sur les sujets de transparence, de brandsafety. Et aussi de performance sur les indicateurs de visibilité, complétion et couverture sur cible et sur lesquels nous prenons des engagements.
Nos clients prennent la mesure de l’importance du contexte maîtrisé, d’un environnement favorable à leur image de marque. Le rôle d’Advideum est d’apporter du reach, des contextes de qualité mais également d‘apporter son expertise technologique et humaine dans un environnement pas simple à appréhender. Par ailleurs, si quelques-uns de nos éditeurs ont internalisé, nous leur apportons des revenus incrémentaux de par notre taille, Advideum représente plus de 300 sites et 160 publishers avec un reach de 83% (43,2M VU).
Il faut aussi prendre en compte qu’une grande partie des sites media que nous représentons, n’est pas équipée de plateforme technologique (SSP) pour opérer. Nous sommes donc là pour les représenter et défendre leurs marques.
 
100%MEDIA : Quelques mois après votre arrivée, quelle est votre feuille de route ?
 
K.R-M : Une feuille de route riche et sur laquelle nous avons déjà bien avancé notamment notre offre programmatique «AdVideum.adx», pour proposer plusieurs niveaux de deals sur les formats Instream et Oustream. La part du programmatique s’est fortement accélérée depuis le début de l’année et pèse dorénavant plus de 50% de nos revenus. Nous sommes capables d’adresser plus 27M d'impressions jour.
Nous nous devons également d’apporter plus de précisions et d’insights à nos clients. Cela passe d‘une part par la qualité de la data, et le lancement de notre DMP en intégrant entre autres des données e-commerçantes, nous permettant d’être très performants sur le ciblage socio-démo. Et d’autre part, apporter plus de connaissances sur l’efficacité de nos campagnes, en proposant des post-tests et autre étude pertinente en rapport avec les objectifs de campagnes.
Le marché video doit aussi pouvoir proposer un reach international, c’est pourquoi nous avons noué un partenariat avec SMARTCLIP. Une offre vidéo Pan Européenne basée sur la technologique programmatique de «SmartX Platerform» (filiale du groupe Berthelsman). Avec plus de 160 publishers, 210M de Visiteurs uniques en Europe, nous pouvons activer les formats instream et oustream (Inread) via deal programmatique ou gré à gré. Notre objectif est de faciliter l'accessibilité aux inventaires européens en offrant un environnement éditorial de qualité, via une activation simple : une techno unique, un seul interlocuteur pour gérer la campagne.
Un autre sujet qui nous tient à cœur : la créativité et/ou comment renforcer l’engagement entre la marque et l’internaute. Il est important de tenir compte de son environnement de diffusion, du format, de sa création,…
Nous avons choisi de travailler avec Adways sur plusieurs formats, notamment le format «Memory» pour renforcer la mémorisation (le logo / et ou packshot s’affiche quand l'internaute ferme la publicité).
Partager