Vous êtes ici

Ajouter à mon espace persoItw de Cécile Chambaudrie : la nouvelle identité et la stratégie de la régie de Mondadori

Pour ajouter ce contenu à vos favoris, il suffit de vous inscrire ou de vous identifier

18/12/2017

Itw de Cécile Chambaudrie : la nouvelle identité et la stratégie de la régie de Mondadori

Le 2 janvier, Mondadori Publicité deviendra Mondadori MediaConnect avec une double promesse : renforcer la confiance en leurs marques  et amplifier l’expérience consommateurs. Cécile Chambaudrie, nommée Directrice exécutive de Mondadori Publicité fin août dernier après être arrivée dans le groupe en juin 2016, nous dévoile sa vision stratégique pour la régie. La transformation menée de façon entièrement collaborative conduit à une adaptation de l’organisation avec un cœur de réacteur formé par une structure de création renforcée.

100%MEDIA : Quelles sont les grandes lignes du positionnement et de la stratégie de la régie pub de Mondadori ?

Cécile Chambaudrie : Depuis ma nomination à la tête de la régie fin août, j’ai travaillé sur une nouvelle stratégie avec la promesse d’amplifier l’expérience des marques annonceurs et renforcer la confiance grâce à nos marques et nos services. Dans ce cadre, le nom de la régie évolue. De Mondadori Publicité, nous devenons Mondadori MediaConnect et la signature devient « créateur d’expérience ». Le premier volet de MediaConnect, c’est la capacité à être en connexion active avec nos clients et le 2ème point concerne nos marques : elles sont capables de toucher des communautés spécifiques sur des univers variés (luxe, auto, santé, etc..). Nous avons la possibilité, grâce à notre proximité avec les rédactions, de créer des histoires pour les annonceurs et de connecter les marques avec les communautés.
La création d’expérience illustre notre capacité à proposer des opérations très intégrées et à faire vivre aux marques des vrais expériences.
Les annonceurs recherchent de plus en plus des partenaires médias pour cautionner, influencer et raconter des histoires.
Nous revendiquons notre statut de marque de presse avec tout ce que cela implique comme expertise des contenus.
Cela implique un travail en profondeur de notre part pour contribuer à créer de la préférence de marque et pas forcément des actions de court terme avec une recherche du clic immédiat.
 
100%MEDIA : Quelles sont les implications au niveau de l’organisation ?
 
C.C. : Dans l’organisation qui sera en place officiellement le 2 janvier 2018, nous sanctuarisons le volet annonceur, avec un contact unique,  logique mise en place il y a 2 ans. Nous appliquons désormais cette logique de contact unique pour les agences médias. Il y aura désormais un commercial unique, véritable chef d'orchestre de la relation avec les agences et en capacité de mettre en oeuvre toutes les expertises de la régie. La principale nouveauté est que nous créons un « creative hub » avec une structure de création, le « creative lab », un véritable studio de production et le « digital lab » est intégré à cette structure. C’est notre cœur de réacteur, force de création, de recommandation et générateur de solutions qui va rayonner dans toute la régie.

Pour illustrer notre ambition, nous allons développer, à partir de janvier, une offre globale nommée « la grande expérience ». Il s’agit d’un dispositif annuel qui met à la disposition d’un annonceur toute la plateforme de marque possible développée par univers afin de permettre à l’annonceur de raconter ses histoires : en print, digital, event, publishing,... Une mesure d’efficacité pourra être également proposée.

Les changements se font à effectif constant dans la régie.
 
100%MEDIA : Pouvez-vous détailler la démarche entreprise pour aboutir à cette nouvelle stratégie ?

C.C. : Je voulais qu’on soit dans une adhésion forte par rapport à la stratégie et je voulais co-construire avec les équipes en mode collaboratif. Chaque manager a animé des séances de brainstorming avec les équipes et j’ai organisé des séances de réflexion avec chaque patron de service et également des brainstormings transversaux sans chef d’équipe pour avoir uniquement des insights opérationnels. L’idée était de se dire que nous avions toutes les ressources en interne pour identifier nos forces et points d’amélioration par rapport au marché. Notre capacité à créer du lien avec nos marchés et à s’inscrire comme business partner est apparue rapidement dans les discussions.
Ce qui est formidable, c’est que tous les constats fondamentaux et les principales évolutions d'organisation ont été énoncés par les équipes. Dès lors, l’adhésion n’est plus une question, car ce projet est celui de toute la régie.

 

Partager