Vous êtes ici

Ajouter à mon espace persoIpsos espère atteindre un chiffre d’affaires de 3 milliards d’euros d’ici 2025

Pour ajouter ce contenu à vos favoris, il suffit de vous inscrire ou de vous identifier

15/06/2022

Ipsos espère atteindre un chiffre d’affaires de 3 milliards d’euros d’ici 2025

A l’occasion de sa journée Investisseurs qui s’est déroulée mardi 14 juin, Ipsos a dévoilé son plan en 4 ans (2022-2025). Ce plan vise à accélérer la croissance et la création de valeur pour les actionnaires, mais aussi permettre à Ipsos de devenir le partenaire d’études de marché le plus reconnu dans le monde.
Au niveau des objectifs financiers pour la période 2022-2025, Ipsos prévoit que la croissance organique (de 3%-5% par an en 2019-2021) passera à 5%-7% par an en 2023-2025. Le chiffre d’affaires atteindrait ainsi 3 milliards d’euros d’ici 2025. La marge opérationnelle serait supérieure à 13% en fin de période et à 15% sur le long terme.
Par ailleurs, d’ici 2025, la priorité d’Ipsos est de garder ses collaborateurs, en recrutant, formant et retenant les meilleurs experts de l’industrie, mais aussi en augmentant les effectifs dans la data science et la technologie, passant de 1 500 à 2 000 en 2025.
La stratégie d’Ipsos passe aussi par le renouvellement de l’équipe de direction, incluant la nomination de Dan Lévy au poste de directeur financier du Groupe (voir archive).
Un autre point porte sur le renforcement en matière de plateformes, de capacités opérationnelles et de services spécialisés, via la croissance organique et des acquisitions ciblées, et en doublant les investissements dans l’analyse de données, la technologie et les panels de haute qualité.
Ce plan vise également à aligner la stratégie et la performance d’Ipsos sur les critères Ipsos pour un avenir durable, en termes d’ESG (Environnemental, Social, and Governance).
Ipsos veut investir entre 100 et 200 millions d’euros par an pour des acquisitions de spécialités et dépenser dans les investissements internes un supplément d’environ 50 M€ par an ou encore lancer un nouveau plan de rachat d’actions jusqu’à 2% du capital par an.
Partager