Vous êtes ici

Ajouter à mon espace persoIPG Mediabrands donne ses premières tendances du marché publicitaire révisées pour 2020

Pour ajouter ce contenu à vos favoris, il suffit de vous inscrire ou de vous identifier

27/03/2020

IPG Mediabrands donne ses premières tendances du marché publicitaire révisées pour 2020

IPG Mediabrands livre les résultats de la dernière étude Magna sur l'impact du Covid-19 sur le marché publicitaire mondial dans son rapport «Beyond the Outbreak : How COVID-19 will affect the global advertising market».
Magna table sur un second semestre avec une reprise «assez forte». Si tel est le cas, précise Magna, l'économie mondiale devrait stagner en 2020 (croissance du PIB 0%), au lieu de croître de +3% comme prévu précédemment mais l'Europe de l'Ouest, où l'économie ralentissait déjà avant l'épidémie, pourrait connaître une situation plus préoccupante affirme l’agence.
En termes de revenus publicitaires des médias, les formats publicitaires numériques (search, social, vidéo...) seront moins touchés, anticipe Magna. Néanmoins, les recettes de publicité numérique devraient ralentir pour atteindre une croissance à un chiffre sur l'année, contre +12% dans les précédentes prévisions. 
Parmi les autres médias, la télévision résisterait sur le court terme mais le manque de programmes «frais» et l'annulation d'événements sportifs pourraient limiter la croissance de l'audience au bout de quelques semaines et durant le troisième trimestre.
Les revenus publicitaires de la radio pourraient souffrir davantage en raison de la baisse des déplacements qui impactent également les recettes de publicité extérieure. Ce média serait le plus gravement touché pendant l'épidémie à cause du confinement d’après Magna mais il pourrait se rétablir plus rapidement que les autres médias grâce à ses atouts de puissance et de technologie (dont l’affichage numérique).
 
Partager