Vous êtes ici

Ajouter à mon espace persoInfographie : le smartphone et ses systèmes applicatifs s’imposent dans le mode de vie des Français avec leurs contraintes

Pour ajouter ce contenu à vos favoris, il suffit de vous inscrire ou de vous identifier

28/11/2019

Infographie : le smartphone et ses systèmes applicatifs s’imposent dans le mode de vie des Français avec leurs contraintes

Le smartphone devance désormais de 20 points l’ordinateur pour l’accès à Internet d’après les derniers résultats du «Baromètre du numérique» de l'Arcep, le Conseil général de l'économie (CGE) et l'Agence du Numérique.
Le taux d’équipement de mobile est de 95%, devançant de 15 points l’équipement en fixe. 77% des Français sont équipés de smartphones (+2pts en un an).
Dès lors, les usages d’applications s’envolent : 78% des détenteurs de smartphone utilisent les messageries instantanées pour envoyer des messages texte (+12 points) 61% téléphonent via des applications (+16 points) ; plus d’un tiers des individus ont souscrit un abonnement SVOD (66% pour les 18-24 ans).
L’étude indique également que la pénétration des réseaux sociaux ne progresse plus
 
 
Le baromètre insiste également sur les choix contraints du mobile : sur smartphone, la liberté de choix de l’utilisateur est contrainte.  En matière de systèmes d’exploitation , le consommateur fait face à un choix très limité. Deux acteurs se partagent aujourd’hui la quasi-totalité des systèmes d’exploitation (OS) : Google, avec Android, pour 77% des interrogés et Apple avec IOS pour 22% d’entre eux.
Et une fois «entré» dans l’un des deux systèmes d’exploitation, le consommateur se heurte à une difficulté non négligeable pour passer de l’un à l’autre : le transfert de données et des applications peut s’avérer fastidieux, voire dans certains cas, impossible. Or, trois quarts des utilisateurs accordent une réelle importance à cette possibilité de portabilité de leurs données lors du changement de smartphone.
La série d’applications pré-installées avec lesquelles les smartphones sont généralement vendus sont également une contrainte imposée. En particulier, le navigateur pré-installé est largement privilégié : l’étude montre que moins de 20% des détenteurs de smartphone utilisent un autre navigateur que celui pré-installé, et que 66% d’entre eux n’ont pas testé d’autres navigateurs. En revanche, lorsqu’ils ont effectué ce test, ils sont une majorité (55%) à en changer.
 

 

Partager