Vous êtes ici

Ajouter à mon espace persoHavas Media et Ipsos Media CT réalisent une étude qualitative sur la Télévision Connectée

Pour ajouter ce contenu à vos favoris, il suffit de vous inscrire ou de vous identifier

23/06/2011

Havas Media et Ipsos Media CT réalisent une étude qualitative sur la Télévision Connectée

Comprendre les motivations d’équipement, appréhender les usages actuels, anticiper les futures utilisations et prévoir l’impact de la télévision connectée sur les consommations médias étaient les objectifs de cette étude menée auprès de personnes équipées de télévision connectée et de ceux souhaitant s’en équiper.
Parmi les enseignements, l’étude note que si le temps consacré à Internet ne cesse d’augmenter, cela ne semble pas nuire à la télévision : la consommation conjointe de ces deux écrans fait désormais partie des habitudes de consommation média.
La télévision en direct reste perçue comme vecteur de lien social. Les enregistrements de programmes, notamment sur les disques durs intégrés des box, viennent en complément de la catch’up TV et permettent de se constituer une cinémathèque. En revanche, le prix  jugé trop élevé, le catalogue restreint et l’attachement à la salle de cinéma freinent le développement de la vidéo à la demande.
La télévision connectée transforme le téléviseur en «hub de divertissement du foyer». Si elle permet un accès à Internet, elle vise avant tout à proposer une diversité d’applications à l’image de ce qui se fait déjà sur les smartphones et les tablettes. Les applications les plus plébiscitées sont celles qui proposent des contenus ou services audiovisuels : la catch’up TV, la visioconférence (de type Skype), les informations complémentaires à un programme TV et les vidéos en ligne de type DailyMotion et YouTube.
Les usages proprement dédiés au Web, comme la navigation sur Internet, le mail ou les réseaux sociaux semblent pour l’instant circonscrits à l’ordinateur.
Havas Media prévoit que si les usages du téléviseur seront logiquement plus impactés que ceux de l’Internet, le temps consacré à la télévision augmentera sans se faire au détriment du temps passé sur le Web.
Pour réaliser cette étude qualitative, Ipsos Media CT a interrogé 15 possesseurs et utilisateurs de télévision connectée ainsi que 28 équipés ADSL / consoles de jeux / smartphone. Ils ont été invités à rejoindre une plateforme communautaire pendant 3 semaines et à participer à différents types d’exercices et de forums.

Partager